05232022Headline:

Mali: un collectif de partis politiques dénonce les dysfonctionnements de la Transition

Le Cadre des partis politiques pour une transition réussie, ce collectif de partis politiques maliens dénonce, dans une déclaration, plusieurs dysfonctionnements dans la conduite de l’actuel transition. Il pointe des « violations systématiques des engagements » ou encore climat marqué par des « menaces et intimidations ».

Le « Cadre » exige la mise en place d’une nouvelle transition, avec un nouveau CNT, l’organe législatif intérimaire, ou encore un nouveau Premier ministre « non partisan ».

Modibo Soumaré, président du parti AFD (Alliance des Forces Démocratiques), préside également le Cadre des partis pour une transition réussie au Mali. Il décrit, au micro de Bineta Diagne de la rédaction Afrique, toutes les mesures que le collectif de partis politiques propose au chef de l’État : « Nous allons user de tous les moyens légaux et légitimes à partir du 25 [mars] pour que la démocratie soit de retour au Mali, que la Constitution soit respectée, que la Charte de la transition soit respectée, qu’un dialogue patriotique soit engagé pour qu’on puisse déjà s’y mettre.

Déjà on a annoncé un certain nombre de mesures qui permettent d’abréger la souffrance de nos populations. Nous avons proposé une transition de neuf mois. Nous avons proposé un gouvernement de mission inclusif d’union nationale. On a aussi proposé qu’il y ait un seul gouvernement qui est maintenant partisan et une transition neutre à partir du 26 mars.

Nous avons fait ces propositions au président de la transition pour que le Mali fasse son retour dans le concert des nations, nous ne sommes pas d’accord (pour) faire vivre notre pays en autarcie, ce n’est pas possible ! »,

Comments

comments

What Next?

Recent Articles