05262024Headline:

‘’Mesure de description à géométrie variable’’ : Exaspéré, Blé Goudé crie sa colère

Radié la liste électorale, avec ses comptes toujours gelés Charles Blé Goudé, s’est ouvertement insurgé contre des mesures à « géométrie variable » prise par le président Alassane Ouattara dans le cadre de la décrispation du climat socio-politique.

« Pourquoi le chef de l’État de la République de Côte d’Ivoire tourne-t-il la page de la crise ivoirienne pour tout le monde et quand il arrive au tour de Charles Blé Goudé, il plie la page ? », a interrogé Charles Blé Goudé.

L’ancien chef de file des jeunes patriotes, s’est ouvertement insurgé contre ce fait, samedi 13 avril 2024 lors d’une rencontre avec les militants et cadres du Congrès panafricain pour la justice et l’égalité des peuples (COJEP), son instrument politique. Charles Blé Goudé, apparaissant exaspéré par sa situation actuelle, a formellement interpellé le président Alassane Ouattara quant aux “mesures à géométrie variable” prises dans le cadre de la décrispation du climat socio-politique.

“Le chef de l’État dit qu’il faut tourner la page de la crise. Il a amnistié Simone Gbagbo, il a gracié son plus grand adversaire, le président Gbagbo, il a gracié Dogbo Blé Bruno sauf Charles Blé Goudé qui, jusqu’à aujourd’hui, est condamné à 20 ans de prison dont le compte est gelé alors que les comptes de tous les pro-Gbagbo sont dégelés”, déplore Charles Blé Goudé, qui juge inconcevable que la page de la crise ivoirienne soit tournée de manière sélective. « On ne tourne pas la page de la crise ivoirienne à géométrie variable », s’insurge-t-il.

Quel danger représente Charles Blé Goudé pour qu’on tourne la page de la crise pour les autres et qu’on plie la sienne ?
“Les comptes de tous ceux qui étaient des personnalités autour du président Laurent Gbagbo ont été dégelés. Ils ont même repris leurs postes dans la fonction publique. Moi, jusqu’à aujourd’hui, je suis condamné à 20 ans, mes comptes sont gelés. Moi, jusqu’à aujourd’hui, je suis radié de la liste électorale. Quel danger représente Charles Blé Goudé pour qu’on tourne la page de la crise pour les autres et qu’on plie la sienne ?”, s’insurge le président du COJEP. Se disant “victime” d’injustice, l’ancien codetenu de Laurent Gbagbo a interpellé l’opinion publique nationale et internationale, ainsi que les chancelleries sur sa situation.

Charles Blé Goudé, faut-il le rappeler, a été condamné par contumace par la justice ivoirienne à « vingt ans de prison, dix ans de privation de ses droits civiques et 200 millions de francs CFA » en 2019. Un verdict qui l’élimine de facto de toutes compétions électorales en Côte d’Ivoire, y compris la présidentielle.

What Next?

Recent Articles