03292023Headline:

Nigeria: les raisons de la victoire de Bola Tinubu malgré la crise

Au Nigeria, Bola Tinubu le candidat de la majorité sortante a remporté l’élection présidentielle, alors que les Nigérians montraient des signaux laissant entendre qu’ils étaient prêts à faire confiance à un homme neuf. À bientôt 70 ans, Bola Tinubu est un vieux routier de la classe politique nigériane. Comment cette victoire a –t-elle été possible ?

Durant sa campagne électorale, Bola Tinubu s’est d’abord positionné comme un candidat de rupture, refusant d’endosser le bilan de Muhammadu Buhari. Pourtant membre actif de la majorité sortante, l’ex-gouverneur de Lagos a critiqué – lors de certains meetings – le gouvernement fédéral au moment de la crise du naira ou à cause de l’insécurité. Bola Tinubu et sa garde rapprochée de gouverneurs APC n’ont négligé aucun territoire du Nigeria, en menant une campagne agressive, y compris dans des États peu gagnables.

Un candidat multimillionnaire
Au final, Bola Tinubu a pu engranger les voix nécessaires pour l’emporter. Multimillionnaire, il a aussi investi beaucoup de sa fortune personnelle dans TVC News. Malgré les alertes et amendes de l’autorité de régulation de la télédiffusion nigériane, cette chaîne privée a fait ouvertement campagne pour lui. Enfin l’ex-sénateur a profité de la désunion du PDP. Peter Obi et Rabiu Kwankwoso ont claqué la porte de ce parti. Aucun des deux n’a voulu être le colistier de l’autre.

Et Atiku Abubakar a été trahi par cinq gouverneurs du PDP. Mais c’est surtout celui de l’État de Rivers a causé le plus de tort à son camp : Nyesom Wike, pilier du PDP, a pourtant mis tout son poids pour l’élection du candidat de l’APC Bola Tinubu.

Au Nigeria, le président élu, Bola Ahmed Tinubu a tendu la main à ses rivaux et à la jeunesse, lors de sa première déclaration officielle. Au lendemain de cette élection très contestée, l’opposition a préféré pour l’instant garder le silence, écrit notre correspondante à Lagos, Liza Fabbian.

Peu après avoir reçu le certificat actant son élection, Bola Tinubu et son vice-président Kashim Shettima sont allé rendre hommage au chef de l’État sortant, Muhammadu Buhari. Le président élu a rencontré son prédécesseur chez lui, dans l’État de Katsina, au nord-ouest du pays. Bola Tinubu, qui était accompagné de plusieurs gouverneurs de l’APC, s’est prêté à une nouvelle séance photo, aux côté de Muhammadu Buhari.

Alors que les deux hommes affichent leur union, l’opposition se fait discrète. Ni Atiku Abubakar, ni Peter Obi n’ont pris la parole publiquement jusqu’à présent. Les deux principaux opposants n’ont pas acté leur défaite, pas plus qu’ils n’ont accepté la victoire de Bola Tinubu. Lors de son premier discours, le président élu s’est voulu rassembleur et a tendu la main à ses rivaux.

Mais ceux-ci envisagent toujours de saisir la justice pour contester le déroulement du scrutin présidentiel – tout en se préparant déjà en vue des élections des gouverneurs, qui auront lieu dans moins de dix jours.

What Next?

Recent Articles