05262024Headline:

« On organise des élections et tout le monde se proclame président », Laurent Gbagbo tacle la CEI

À environ dix-sept mois de la prochaine élection présidentielle, Laurent Gbagbo, l’ancien président et désormais candidat déclaré de son parti politique, le PPA-CI, a critiqué sévèrement la Commission Électorale Indépendante (CEI), qu’il envisage de réformer.

« L’objectif est de dissoudre cette CEI et de mettre en place un nouvel organe chargé d’organiser des élections équitables », a déclaré Laurent Gbagbo lors de la convention de son investiture qui s’est tenue le vendredi 10 mai 2024 au Sofitel Hôtel Ivoire.

Selon lui, la configuration actuelle de la structure en charge des élections est la principale cause des troubles électoraux dans le pays. « On organise des élections et tout le monde se proclame président. Mais qu’avons-nous accompli ? », s’est interrogé Laurent Gbagbo, originaire de Mama.

Dans son discours, il a affirmé que les idéaux de la commission électorale indépendante ont été déformés et corrompus. « En 1990, j’ai été le premier et le seul à me présenter contre Houphouët-Boigny. J’ai vu ce qui a été fait et ce qui aurait dû être fait. Depuis octobre 1990, nous avons demandé, de toutes nos forces au FPI, une commission impartiale pour garantir des élections justes et éthiques », a ajouté le fondateur du PPA-CI.

Malheureusement, déplore-t-il, ces principes n’ont pas été respectés au fil des années. C’est pourquoi il se bat maintenant pour « dissoudre la CEI », selon la vision de Coulibaly Ibrahime Kuibiert.

What Next?

Recent Articles