04172021Headline:

Politique/ Boni Claverie ”je suis satisfaite de la composition du nouveau gouvernement”

La nouvelle équipe du Premier ministre Patrick Achi était attendue. Chose désormais faite, le nouveau gouvernement Achi a été rendu public dans la journée d’hier mardi 6 avril 2021.

Ce nouveau gouvernement qui est composé de 37 membres, 4 secrétariats d’État a enregistré treize (13) nouvelles personnalités qui font leur entrée.

Dans cette nouvelle équipe de Patrick Achi, l’opposition n’y figure visiblement pas.

La présidente de l’Union Républicaine pour la Démocratie (URD) Danielle Boni Claverie n’a pas hésité à exprimer sa satisfaction face au constat d’absence de l’opposition ivoirienne.

L’ancienne ministre de la communication dont le parti n’a aucun élu depuis sa création, n’a pas manqué de faire savoir dans cette réaction qu’elle fait partie de ceux et celles qui pensent que la composition d’un gouvernement d’ouverture ne se réduit pas à une course effrénée et âpre pour arracher quelques portefeuilles qui n’auraient été certainement que des strapontins.

“Je ressens une profonde satisfaction à constater que l’opposition n’y figure pas. Cette ouverture annoncée par le Premier Ministre a donc fait flop alors qu’elle aurait dû exprimer la volonté du pouvoir de privilégier la cohésion sociale en rendant effective la réconciliation nationale. Rien n’ayant été fait dans ce sens, il aurait été incongru que l’opposition puisse se retrouver dans un gouvernement RHDP.”, a affirmé la compagne d’Alcide Djédjé, lui hier nommé ministre délégué aux affaires étrangères.

En ce qui concerne le resserrement du nombre de portefeuilles, Danielle Boni Claverie estime que c’est une bonne chose à saluer. Elle ajoute également que la nomination d’un ministre de la Promotion de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption, traduit une réelle volonté gouvernementale d’endiguer ce fléau et que cette initiative est à soutenir.

Si le travail que ce nouveau gouvernement Achi va abattre est très attendu, l’ancienne présentatrice du journal télévisé de la première chaîne ivoirienne martèle par contre qu’il est attendu sur le chantier de la réconciliation qui reste désespérément vide.

“Il devient donc urgent pour que les Ivoiriens retrouvent l’essence de leur unité que des Assises nationales de discussions et de réconciliation soient organisées, comme les Autorités avaient eu à l’indiquer. Rappelons-nous, là où la rancœur s’épanouit, s’évanouit la paix des cœurs.”, a-t-elle conclu.

Koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles