05302024Headline:

Retour en Côte d’Ivoire : Guillaume Soro fait des révélations sur ce qui coince

Guillaume Soro, ancien chef rebelle et ex-Premier ministre ivoirien, brise le silence concernant les préalables soulevés par certains caciques du pouvoir pour son retour en Côte d’Ivoire après quatre ans d’exil.

Après près d’un mois depuis ses échanges téléphoniques avec le président Alassane Ouattara, les pourparlers visant à faciliter le retour de Guillaume Soro en Côte d’Ivoire sont au point mort.

L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne qui manifeste ouvertement le désir de mettre fin à son exil, impute la responsabilité de ce blocage à des préalables soulevés par certains caciques du pouvoir du parti au pouvoir.

Les préalables, citer nommément, par Guillaume Soro incluent notamment son retour au sein du RHDP, le parti président Alassane Ouattara. “Il faut que Soro déclare son retour au RHDP d’abord… Il faut qu’il fasse la preuve de sa sincérité… Il faut le châtier…”, énumère Guillaume Soro.

Alors quand viendra l’HEURE de la décrispation vraie, je serai au rendez-vous
Pour lui, ces conditions démontrent que certains cadres du parti au pouvoir ne sont pas engagés envers la décrispation et la paix. Néanmoins, il affirme que ces oppositions n’entameront pas sa détermination ni sa patience. « Les saintes écritures nous enseignent que : « Chaque chose a son temps et chaque temps, sa chose ! ». Et c’est vrai. Alors quand viendra l’HEURE de la décrispation vraie, je serai au rendez-vous. Toujours. Pour l’heure tâchons d’être en vie », a-t-il posté.

Rappelons que les échanges téléphoniques entre Guillaume Soro et le président Alassane Ouattara avaient suscité un espoir de réconciliation entre les deux hommes et de faciliter le retour en Côte d’Ivoire du président de Générations et peuples solidaires. Dans un communiqué bref publié le 4 avril sur les réseaux sociaux, il avait salué le début de la décrispation politique en Côte d’Ivoire.

What Next?

Recent Articles