04152021Headline:

Soubré: violences, un autre candidat dont le véhicule de campagne a été saccagé

Après le bastonnade d’un candidat indépendant à Abidjan. C’est au tour de la ville de Soubré de réveiller le vieux démon à moins de deux semaines des élections législatives. Armand Wogui Bomez candidat suppléant aux législatives 2021 de Soubré commune et sous-préfecture a été victime d’une attaque. Son véhicule de campagne a été saccagé. Selon ce dernier, ses adversaires sont responsables de cet incident.

“Nos adversaires dans cette courses au parlement, usent de violence pour nous intimider et nous faire peur. Pourquoi utiliser la violence pour espérer nous dissuader ou pour nous faire peur? Quand on est confiant et qu’on est sûr de ses forces dans une bataille électorale, on n’use pas de violence pour intimider ses adversaires, on va aux urnes et on laisse le peuple s’exprimer démocratiquement afin de décider et de choisir librement leurs dirigeants.” a-t-il dénoncé. Avant de les prévenir “Nous n’allons pas abdiquer, Nous n’allons pas nous résigner, Nous n’allons pas rebrousser chemin, Vous n’allez pas de cette manière nous faire peur parce que nous sommes décidés et nous sommes prêts à mener ce combat jusqu’à la victoire finale, ce par la voie des urnes.”

Depuis plusieurs années les élections en Côte d’Ivoire ont toujours été émaillées de violence et la dernière en date était la présidentielle. Le désaccord de la classe politique avait conduit le pays dans une spirale de violence sans précédent occasionnant plus de 80 morts, des blessés graves et de nombreux matériels détruits. C’est le lieu de sensibiliser toute la population de la Côte d’Ivoire en général et celle de la Nawa en particulier, une élection ce n’est pas la guerre. Le sang a trop coulé ces derniers temps par conséquent allons à ces élections législatives sans violence. Source : Soubré Notre priorité.

Operanews

Comments

comments

What Next?

Related Articles