04072020Headline:

Tidjane Thiam peut-il être candidat à la présidentielle de 2020 ?

Lors des échanges du Think Tank Capital Médias le vendredi 14 février
2020, chez Honorat de Yedagne, la démission de Tidjane Thiam était aux
bouts des lèvres. Sur une possible candidature à la présidentielle
d’Octobre 2020 en Côte d’Ivoire, le principal orateur du jour , Alafé
Wakili, a dit : *

« Les gens se sont déjà posé la question de savoir s’il sera candidat en
2020. Il faut savoir qu’il n’a pas démissionné volontairement, mais il a
été contraint à le faire. Cela ne faisait pas partie de son plan de
démissionner. Donc poser la question de sa candidature à la
présidentielle ivoirienne, comme s’il avait ou démissionner pour cela,
n’est pas tout à fait exact !

Cela dit, si Tidiane Thiam fait preuve d’audace, cela peut arriver à
intriguer et bousculer les politiciens classiques.

Je pense qu’il peut être ce quatrième homme, ce nouvel homme qui
pourrait nous sortir des politiciens traditionnels qui occupent le
devant de la scène depuis l’après Houphouët, 1993.

Et même ceux qu’on pense être des nouveaux, sont des ”vieux jeunes”
comme l’a dit le président Bédié. Ceux qui disent qu’ils sont nouveaux,
qui incarnent l’alternance générationnelle , ne sont pas nouveaux en
réalité.

Tout le monde parle de Macron. Mais Macron, c’est une audace, une
ambition. Oui, il peut être ce nouvel homme. Aura-t-il cette ambition,
ce culot qu’on a senti chez tous ceux qui sont leaders, qui veulent
conduire un peuple et qui sont prêts à accepter toutes les vexations ? ».

Interrogé à nouveau par d’autres journalistes après les échanges de
l’Afterwork sur la même question, le journaliste Alafé Wakili a précisé
sa position : « Tout dépend de lui. Si Tidiane Thiam ose pour aider la
Côte d’Ivoire à retrouver son âme, et s’il accepte de se prévaloir de sa
qualité d’héritier du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne, s’il
accepte de payer de sa personne pour affirmer qu’il veut ainsi mettre
fin à l’action de ceux qui veulent tirer son pays vers le bas , pour
continuer l’œuvre des Présidents Bédié, Gbagbo et Ouattara (…), s’il ose
affronter les « fous » et les « excités » de tous les camps, vous verrez
que ça peut faire bouger les lignes !

Mais il lui faut avoir cette ambition, le goût du risque et du
sacrifice; il lui faut être prêt à aider à la transformation du pays !

Il y a trop de si…, trop d’attentes, mais vous voyez tout dépend de lui.

Sa folie d’être tenté d’aider à redresser le pays, alors que personne ne
pense qu’il osera malgré l’attente forte et l’appel du pied , peut avoir
de l’effet.

Tidiane Thiam n’aura pas un problème de moyens financiers ou humains !
Le seul problème de Thiam c’est l’audace , l’ambition d’être président ,
la volonté de croire en ses capacités.

Si vous avez lu les ouvrages d’Obama ( l’audace d’espérer, les rêves de
mon père) vous verrez qu’on ne devient pas président par hasard , sans
s’y être préparé mentalement !

C’est cette préparation, et ce rêve que Tidiane Thiam n’a pas encore ,
pour affronter les défis et les obstacles qui vont se dresser, mais que
seule une ambition déterminée peut vaincre ».

connectionivoirienne

Comments

comments

What Next?

Recent Articles