07202024Headline:

Visite du président angolais: 14 accords signés pour renforcer les relations ivoiro-angolaises

Le Président de la République de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, et son homologue angolais, João Lourenço, ont affiché, le jeudi 27 juin 2024, leur volonté de consolider les relations qui lient leurs deux pays. Quatorze accords de coopération engageant leurs gouvernements respectifs, à entretenir une étroite collaboration dans divers domaines de la vie politique, économique, sociale et même diplomatique, ont été signés dans ce sens.

La première convention paraphée est celle impliquant le ministère d’État, ministère de l’Agriculture, du Développement rural et des Productions vivrières de Côte d’Ivoire et le ministère de l’Agriculture et des Forêts de ce pays. Kobenan Kouassi Adjoumani et Antonio Francisco De Assis, les détenteurs respectifs de ces portefeuilles, ont apposé leurs signatures au bas des documents sous le regard des deux Chefs d’État. Cet accord vise à renforcer la coopération bilatérale entre les parties dans le domaine de l’agriculture en favorisant la mise en place de programmes et d’activités conjoints.

A la suite de ces deux personnalités, le ministre des Mines et du Pétrole et de l’Énergie, Mamadou Sangofowa Coulibaly, et son homologue, Diamantino Pedro Azevedo, ministre des Ressources minérales, du Pétrole et du Gaz, se sont engagés à travailler ensemble à travers la mise en œuvre de l’accord de coopération dans le domaine des mines et des hydrocarbures. Un mémorandum d’entente sur la consultation politique lie désormais les deux États. Lire aussi: http://Visite officielle : Le Président de la République d’Angola attendu à Abidjan

Les signataires de ce protocole d’accord ont été Kacou Léon Adom, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’ extérieur, et Téte Antonio, ministre des Relations extérieures de l’Angola. Ledit mémorandum a pour objet d’instituer entre les deux États, des consultations politiques régulières afin d’échanger leurs points de vue et de coordonner leur position sur des questions bilatérales et multilatérales d’intérêt commun. Outre cet accord, ces deux ministres, au regard du contenu de leurs portefeuilles, ont signé quatre autres conventions.

Il s’agit de l’accord-cadre de coopération entre la Côte d’Ivoire et l’Angola qui a pour but de consolider les liens suivant le principe de souveraineté bilatérale des deux pays ; de l’accord en matière d’encadrement et de promotion de la jeunesse ; de l’accord de coopération dans le domaine de l’autonomisation des femme et de l’égalité des genres. Par cet accord, les parties s’engagent à coopérer en vue de garantir la protection et le développement des femmes et de renforcer les capacités des institutions en charge de ces questions. Le dernier accord signé par ces deux personnalités est celui relatif à la coopération dans le domaine du sport.

Son objectif est de définir des programmes de coopération par la recherche de l’excellence. Pierre Dimba, le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture Maladie universelle, et Sylvia Paula Valentin, ministre de la Santé de l’Angola, ont aussi eu l’honneur de signer une convention dans le domaine de la santé.

Le ministre Tété Antonio, ministre des Relations extérieures de ce pays, et Khalil Konaté, ministre de la Transition numérique et de la Digitalisation de Côte d’Ivoire, en ont fait pareil. Leur accord consistera à favoriser la coopération entre les institutions des secteurs public et privé pour une meilleure utilisation des outils technologiques pour l’amélioration des prestations des services publics dans les deux pays. Les protocoles d’accord en matière économique et commerciale, dans les domaines des ressources en eaux, du secteur forestier et faunique, de la culture et l’accord entre la radio angolaise et la Radiodiffusion télévision ivoirienne (Rti) sont les 5 autres conventions qui ont été signées par les représentants des ministères de la Côte d’Ivoire et de l’Angola.

What Next?

Related Articles