09222021Headline:

Voici les 22 présidents qui ont perdu la vie étant au pouvoir de 1960 à aujourd’hui

Le soleil des indépendances de l’Afrique peine à asseoir des démocraties et des périodes de stabilité durables dans de nombreux pays du continent noir au regard de nombreuses tristes fins de dirigeants dudit continent. En jetant un regard sur la liste des présidents tués dans l’exercice de leur fonction en Afrique, l’on ne peut qu’éprouver un sentiment de tristesse. De 1960 à 2021, voici les vingt-deux présidents qui ont perdu la vie étant au pouvoir selon plusieurs sources et archives politiques des États concernés.

Sylvanus Olympio du Togo en 1963.

John Aguiyi Ironsi du Nigeria en 1966.

Ali Shermake de la Somalie en 1969.

Abeid Armani Karume du Zanzibar en 1972.

Richard Ratsimandrava du Madagascar en 1975.

François Ngarta Tombalbaye du Tchad en1975.

Murtala Ramat Mohamed du Nigeria en 1976.

Teferi Bante d’Ethiopie en 1977.

Anouar El Sadate d’Egypte en 1981.

1William Richard Tolbert du Libéria en 1981.

Thomas Sankara du Burkina Faso en 1987.

Samuel Kanyon Doe du Libéria en 1989.

Ahmed Abdallah des Comores en 1989.

Mohammed Boudiaf d’Algérie en 1992.

Melchior Ndadaye du Burundi en 1993.

Cyprien Ntaryamira du Burundi en 1994.

Juvénal Habyarimana du Rwanda en 1994.

Ibrahim Barré Maïnassara du Niger en 1999.

Laurent Désiré Kabila de la République Démocratique du Congo en 2001.

João Bernardo Vieira de la Guinée Bissau en 2009.

Kadhafi de la Libye en 2011.

Idriss Deby Itno du Tchad en 2021.

En dehors de cette longue liste de présidents tués de 1960 à ce jour, bon nombre de pays africains ont connu des coups d’État avec ou sans effusion de sang. La question de développement du continent africain reste une problématique majeure au regard des nombreux défis auxquels ledit continent doit faire face, dont la démocratie et la sécurité.

Assibena

Comments

comments

What Next?

Recent Articles