05302024Headline:

Yopougon : Adama Bictogo scelle un pacte avec les guides religieux et chefs des communautés

Le maire de Yopougon, Adama Bictogo, a présidé, mardi 7 mai 2024, une cérémonie d’installation de deux conseils réunissant respectivement les guides religieux, d’une part, et les chefs de villages, de communautés et de quartiers, d’autre part. Une première dans l’histoire de la commune la plus peuplée de Côte d’Ivoire.

C’était l’une des lignes de force de la campagne du candidat Adama Bictogo : faire de Yopougon une terre de solidarité, de fraternité, d’unité et de paix. Huit mois après son accession à la tête de la municipalité, le maire donne corps à sa promesse avec la mise sur pied officielle du conseil communal des guides religieux et du conseil communal des chefs de villages, de communautés et de quartiers.

Conformément à la vision de l’édile de Yopougon, ces deux cadres permanents de concertation seront la clé de voûte du processus de cohésion sociale, de co-construction du mieux-vivre ensemble. Les guides religieux et les chefs de villages, de communautés et de quartiers joueront un rôle central dans la mesure où ils concourent au maintien du climat de paix dans ce territoire d’environ 1,7 million d’habitants.

De par sa sociologie diversifiée, Yopougon est un microcosme de la Côte d’Ivoire : on y dénombre 41% d’Akan, 19% de Mandé du Nord, 18% de Krou, 11% de Mandé du Sud et 10% de Gur. Des chiffres qui font de la cohésion sociale un sujet important.

Les multiples communautés qui animent de façon harmonieuse la vie sociale sont la preuve que Yopougon constitue un échantillon représentatif du pays. Adama Bictogo veut donc préserver cette diversité, une richesse à sauvegarder. Il entend œuvrer pour la cohésion sociale à Yopougon afin de renforcer le modèle de vivre ensemble entre tous les habitants.

Au cours de la cérémonie qui a rassemblé les représentants des confessions religieuses et les gardiens de nos us et coutumes, le maire a appelé à l’union des populations de Yopougon, qui doit être « la locomotive de la cohésion sociale » en dépit des tensions passées. « Il n’existe pas un monde sans incompréhension. Même dans une famille, il arrive un moment où les enfants ne s’entendent pas sur tel ou tel sujet », a-t-il souligné.

Puis, Adama Bictogo a dévoilé la feuille de route des deux conseils. « Votre mission, c’est le renforcement de la cohésion sociale à Yopougon. Mais, au-delà, je veux une gestion participative. Celle-ci commence avec vous en mettant en place ces conseils », a notamment indiqué le maire.

What Next?

Recent Articles