10272021Headline:

Ascension : les Chrétiens célèbrent la montée au ciel de Jésus après sa résurrection

Les chrétiens la célèbrent quarante jours après Pâques. Cette fête marque, selon la tradition, la montée au ciel de Jésus après sa résurrection.

Ce jeudi 13 mai, ils célèbrent la montée de Jésus vers l’espace spirituel, vers Dieu, laissant désormais aux disciples, qui doivent faire le deuil, le soin d’agir sur terre. Cette fête, synonyme de jour férié en Côte d’Ivoire , est toujours célébrée un jeudi car elle se loge dans le calendrier juste avant la Pentecôte et quarante jours après le dimanche de Pâques. Un triptyque indissociable.

Une fête fondatrice ?
L’Ascension trouve ses origines dans deux textes de Luc : l’Évangile et au commencement des Actes des apôtres. Elle « fait partie des événements fondateurs de la foi dans le Christ, d’autant plus qu’elle a donné aux hommes leur liberté. Loin de s’imposer à eux, Jésus les laisse libres de croire et donc d’aimer véritablement », indique l’Église catholique. Le livre des Actes des apôtres mentionne que les disciples « grâce à l’Esprit donné à la Pentecôte, vont expérimenter une nouvelle manière, pour Jésus ressuscité, de leur être présent ». Désormais, ils devront « croire sans voir, ou plutôt croire parce qu’ils ont vu ».

Pourquoi cette fête est-elle célébrée dans la joie ?
« Être dans la joie alors que le Christ est absent, être dans la joie du fait même de l’absence du Christ. C’est comme si l’absence de Jésus procurait aux disciples la joie. » L’Ascension résume un paradoxe de la vie chrétienne, selon Emmanuelle Seyboldt, pasteure et présidente du Conseil national de l’Église protestante unie de France. « Il ne s’agit pas seulement du souvenir de ce qui a été vécu ensemble. C’est bien plus que cela. Le Christ sur le départ, le Christ absent offre aux disciples sa bénédiction. »

OF

Comments

comments

What Next?

Recent Articles