09162019Headline:

Attaques xénophobes: indignés, les évêques sud-africains exigent des mesures d’urgence

Les évêques sud-africains ont appelé le gouvernement à prendre des mesures nécessaires pour mettre fin aux récentes attaques xénophobes contre les étrangers.

Dans un communiqué, les évêques ont rejeté les allégations du gouvernement sud-africain selon lesquelles les attaques contre les étrangers ne sont pas xénophobes.

Les hommes de Dieu affirment que c’est faux de dire que les attaques sont lancées contre les criminels et non les étrangers.

« Une fois de plus, nous avons reçu des informations selon lesquelles les autorités feraient très peu pour protéger les victimes. Nous avons reçu des informations selon lesquelles la police serait restée les bras croisés à Pretoria pendant que des magasins étaient pillés et brûlés. Aucune arrestation n’a été effectuée ce jour-là », indique le communiqué.

« Une fois de plus, les autorités s’en remettent à la vieille explication selon laquelle il ne s’agit pas de xénophobie, mais d’attaques contre les criminels. Soyons tout à fait clairs, ce n’est pas une tentative de la part des Sud-Africains de débarrasser nos villes des trafiquants de drogue. Et ce n’est pas l’œuvre de quelques criminels. C’est de la xénophobie pure et simple. S’il s’agissait de drogue, pourquoi les trafiquants de drogue sud-africains ne sont-ils pas également visés ? »

« Allons-nous vraiment croire qu’il n’y a pas des trafiquants de drogues sud-africains? Et pourquoi les toxicomanes qui volent les gens dans nos centres-villes pour acheter de la drogue ne sont-ils pas ciblés ? Si c’est l’œuvre de quelques criminels, pourquoi les magasins sud-africains ne sont-ils pas pillés ? »

« Prenons garde à cela. Nous sommes confrontés à une montée de la haine et de l’intolérance… Si nous ne prenons pas des mesures urgentes pour mettre fin à ce problème, il n’y aura plus rien ».

Depuis des mois, les Sud-Africains attaquent les étrangers d’autres pays africains. La plupart des victimes sont des Nigérians.

Au moins dix personnes ont été tuées à la suite de la récente vague d’attaques, et de nombreux magasins appartenant à des étrangers ont également été détruites.

Lire sur Afrikmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment