03282020Headline:

Coronavirus : les mesures prises lors des offices religieux en Côte d’Ivoire

En Côte d’Ivoire, le premier cas de coronavirus a été détecté cette semaine. Il n’y a pas de panique palpable dans la population mais des mesures sont prises. Dans un pays aux convictions religieuses ferventes, on s’adapte lors des offices.

A Notre-Dame de la Tendresse, le prêtre fait son homélie comme à l’accoutumée: prières, chants, prêche… mais au moment de la « paix du Christ », les accolades sont remplacées par un empathique signe de tête. Pour Aurore, une fidèle, il n’y a pas de problème.

« C’est un peu bizarre mais c’est bon pour la conjoncture actuelle. C’est important. On connaît la situation et donc on est d’accord avec, surtout qu’il nous l’annonce avant de le faire, donc il n’y a pas de soucis », dit-elle.

Il y a trois jours, l’archevêque d’Abidjan a imposé plusieurs gestes de précautions à adopter comme l’abandon physique du salut de la paix ou encore recevoir l’hostie uniquement de main à main. Pour Clémence, ce n’est que temporaire.

« Non. Ce n’est pas frustrant. Ce n’est pas la première fois. On est déjà habitués à ça. Quand il y a eu Ebola, on ne se saluait pas. C’était pareil. Et puis, c’est juste pour un moment. On se dit que ça va passer. On va pouvoir se resserrer la main, se faire des accolades… ça ira mieux », dit de son côté Clémence.

Pour le moment, aucune mesure sanitaire particulière n’a été prise en Côte d’Ivoire mais les autorités recommandent tout de même la vigilance.

Rfi

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

You must be Logged in to post comment.