11222017Headline:

Côte d’Ivoire: Hadj 2017, plus d’espoir pour les pèlerins grugés de voyage en terre sainte,abondonnent ?

Le boulevard Valery Giscard d’Estain VGE a connu une animation inhabituelle, vendredi dernier, avec sa fermeture quelques heures par une centaine de  pèlerins musulmans venus crier leur ras-le-bol face à leurs documents de  voyage bloqués depuis quelques semaines par des agences de voyage.

Quelques jours après ce mouvement de protestation, toujours pas de lueur d’espoir pour ces fidèles musulmans pour un éventuel  voyage en terre sainte, selon une source qui a manifesté son désespoir face à cette situation qui perdure, à quelques jours de la fête de la tabaski.

« Depuis, nos passeports sont bloqués, aucune information à propos des visas, ainsi que des réservations de vols », a expliqué notre interlocuteur, avant d’ajouter qu’en dépit des actions de la direction des cultes, qui a pris en main cette situation et promis le remboursement intégral des fonds déboursés par les pèlerins, il ne serait pas possible de se rendre en terre sainte, puisque les documents afférents sont encore en possession des responsables de ces agences de voyage.

« Je n’ai plus d’espoir, j’attends mon remboursement pour mieux me préparer à la prochaine édition, l’année suivante », a-t-il souligné.

Alors que les pèlerins du contingent de l’Etat de Côte d’Ivoire, au nombre de 4 200, sont déjà tous en Terre sainte d’Arabie saoudite, près de 270 pèlerins autres sont encore bloqués à Abidjan dans l’attente de leurs visas, la faute à des opérateurs privés qui ont usé de moyens détournés de la norme.

Aux dernières nouvelles, ceux-ci ont arrêtés par la police économique pour nécessité d’enquête.

Casimir Boh, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment