07222017Headline:

Côte-d’Ivoire: L’évêque de Yamoussoukro révèle : « 78 prêtres sont dans la nature »

Le diocèse de Yamoussoukro s’est enrichi de huit nouveaux prêtres. Ils ont été ordonnés le samedi 28 janvier, en la cathédrale Saint Augustin de Yamoussoukro, par monseigneur Marcellin Yao Kouadio, l’évêque des lieux.

Dans son homélie, le premier pasteur de l’église catholique à Yamoussoukro a dénoncé le phénomène de migration qui gagne, malheureusement, le clergé et les congrégations religieuses. Il a révélé qu’il y a deux diocèses en Afrique qui ont, l’un et l’autre, 25 et 53 prêtres dans la nature, soit un total de 78 prêtres. Aussi invite-t-il les hommes de Dieu à ne pas se consacrer à Dieu pour des motivations matérielles. En effet, dans l’évangile selon Saint Luc, autour duquel le prélat a bâti son exhortation, il est question des exigences de la vocation apostolique. A savoir tout quitter pour suivre Jésus.

Aussi se félicite-t-il des ordinants qui ont tout abandonné, y compris leur jeunesse, pour se donner toujours à Dieu. Cette radicalité dans le choix vocationnel, a poursuivi l’évêque, est synonyme de rupture et de liberté. De liberté par rapport au pouvoir de l’avoir et au savoir comme instruments de domination des faibles et des petits pour lesquels le Christ a un amour prioritaire. « Malheureusement, beaucoup d’Africains envisagent de moins en moins leur vie en termes de liberté, de dignité et d’honneur. J’en veux pour preuve le nombre impressionnant de candidats à la migration, jeunes et adultes. Oui, aller en Europe, aux États-Unis ou au Canada pour profiter des fruits de leur travail. Et ce phénomène est en train de gagner aussi les membres du clergé et des congrégations religieuses. Beaucoup cherchent à aller exercer leur ministère ou apostolat dans les pays de l’abondance, pour une question de biens matériels et de prestige. Il y a deux diocèses ici en Afrique qui ont, l’un et l’autre, 25 et 53 prêtres dans la nature, soit au total 78 prêtres », a déploré l’homme de Dieu, qui dit prier pour les nouveaux consacrés afin que de telles idées ou projets n’effleurent pas leur esprit.

« Le sacerdoce et la vie religieuse ne doivent pas être un tremplin pour fuir l’Afrique, notre mère, parce qu’elle est pauvre. A l’image du Christ Jésus, aimez l’Église, particulièrement l’Église en Afrique. Je vous exhorte, comme le recommande l’apôtre Paul dans sa lettre aux Galates, à marcher sous l’impulsion de l’Esprit Saint. Prenez la sainteté comme votre idéale de vie ». L’autre bonne nouvelle a été la présentation du tout nouveau recteur de la Basilique Notre Dame de la paix de Yamoussoukro, le révérend père Franck Yapo, qui succède ainsi au père Stanislas Skuza.

  La liste des nouveaux prêtres et leurs paroisses d’origine

 L’abbé Gérard Brou Djokra de la paroisse Saint Michel de Toumodi ; l’abbé Joseph Sialou N’zi de la paroisse Saint Joseph de Dimbokro ; l’abbé David Dogny Amoudji de la cathédrale Saint Agustin de Yamoussoukro ; l’abbé Jean-Marie Léopold Kouakou de la paroisse Sainte Monique Sopim de Yamoussoukro ; les abbés Joseph Kablan N’Guetta, Ange Narcisse N’Gouan, Gérard Kouman Daté de la paroisse Notre Dame de la Visitation de Yamoussoukro et l’abbé Silvère Olali, Dominicain de l’Ordre des prêcheurs.

Patrice KOUAHO (Correspondant)

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment