11182017Headline:

Cote d’Ivoire: Un prophète enterre des fétiches dans un temple “pour faire prospérer son église”

Une affaire de fétiche dans un temple en construction dans le village de Balahio à 30 km sur l’axe Issia–Gagnoa est à la base de remous depuis le 27 octobre, la communauté villageoise exigeant l’extradition du pasteur et la dissolution de son église embryonnaire.

A l’origine de cette affaire, un responsable religieux, Kimou Désiré aurait enterré, dans le temple de son église en construction, des fétiches et des animaux domestiques vivants dont un chat et un chien.

Alerté par quelques fidèles de cette église naissante, les villageois ont organisé des mouvements de protestation qui ont permis de mettre le prophète aux arrêts. Ce dernier une fois chez le chef du village est passé aux aveux.

« Je suis d’origine béninoise, c’est une pratique courante dans la création des églises. Cette pratique est d’origine nigériane et vise à faire prospérer l’église parce qu’aujourd’hui le christianisme est une autre forme d’affaires », a-t-il justifié son acte.

Pour les villageois c’est « l’âme du village qui a été enterré et emprisonné à travers ce sacrifice ». La communauté villageoise de Balahio exige donc réparation mais la dissolution de cette congrégation religieuse.

Imatin

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment