09202019Headline:

Église Catholique/ Affaire « Maman Pauline » : la reprise de ses activités soumise à trois conditions

Après quelques mois de suspension par l’évêque de Yopougon, Mgr Jean-Salomon Lezoutié, la communauté catholique Maria Rosa Mystica dirigée par « Maman Pauline » pourrait reprendre ses activités, à la condition que la bergère se sépare de ses gardes de corps.

« Après les enquêtes, j’ai remis les conclusions à Mgr Jean-Salomon Lézoutié et, avec son conseil presbytéral et son conseil épiscopal, ils ont pris la décision de demander à la communauté de publier un démenti puis de reprendre ses activités », a expliqué le curé de la paroisse sainte Thérèse de la cité Maca et chargé de communication du diocèse de Yopougon, le père Patrick Ossein.

Selon lui, cette autorisation serait suivie de plusieurs conditions.

Il s’agit d’abord d’un démenti formel de la communauté à la télévision nationale. Les activités de « Maman Pauline » seront désormais suivies de près par l’église diocésaine. Pour ce fait, elle fera donc ses activités à la paroisse sainte Thérèse d’Avila. Enfin la troisième et dernière condition serait de se séparer de ses gardes de corps.

Connectionivoirienne

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment