11212017Headline:

Fronde sociale : L’Eglise appelle à trois jours de jeûne et de prière pour la paix et la stabilité en Côte d’Ivoire

Réunis à Katiola en Assemblée plénière durant du 17 au 22 janvier dernier, les Evêques catholiques de Côte d’ivoire ont à l’issue de cette rencontre appelés les fils et filles de Côte d’Ivoire à l’apaisement et à la discussion. Une période de jeûne et prières pour la paix sociale a également été annoncée.

Pendant trois jours à compter du mercredi 25 janvier, fidèles catholiques et évêques observeront le jeûne et prieront pour la paix et la stabilité en Côte d’Ivoire. Une messe sera célébrée le dimanche 29 janvier dans toutes les paroisses du pays au terme de ce triduum.

Inquiets devant les événements sociaux qui secouent le pays, sans pour autant nier «  le malaise social », les prélats, réunis durant six jours à Katiola ont à la fin de leur assemblée produit une déclaration appelant « toutes les composantes de la société ivoirienne à se retrouver autour d’une même table pour débattre de toutes les questions relatives à la sécurité, à la cherté de la vie, au chômage des jeunes, aux conditions de travail, à la situation salariale, etc. »

Les Evêques ont plus singulièrement demandé au pouvoir un « effort de plus (…) en vue de la redistribution des fruits de la croissance, d’une justice équitable et de la facilitation du retour des exilés, avec des garanties de sécurité pour tous ». Ils ont également exhorté les gouvernants à « travailler sans relâche à la paix véritable par une réconciliation sincère de tous les fils et de toutes les filles de la Côte d’Ivoire ». Une réconciliation qui passe notamment par « la mise en liberté de tous les détenus des crises militaro-politiques qui se sont succédées dans notre pays ».

autre source

 

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment