05262019Headline:

Ghana/ Attaque terroriste: plusieurs églises ciblées par des djihadistes

Le Centre africain pour les études de sécurité et de renseignement (ACSIS) a mis en garde les Ghanéens contre un possible attentat terroriste qui pourrait être commis par un groupe djihadiste, le salafi-djihadiste.

Le groupe, basé au Burkina Faso, a pénétré dans les frontières du Ghana au cours des quatre derniers mois, selon les rapports.

Les informations disponibles suggèrent que leurs cibles immédiates sont probablement les églises de la région du Nord. Le centre révèle aussi que les terroristes opéreront probablement à partir des zones minières.

Le 15 février 2019, le groupe a tué un prêtre espagnol et quatre douaniers burkinabés à un poste de contrôle à Nohao, près de la frontière avec le Ghana. Le groupe a également brûlé trois véhicules.

Myjoyonline.com rapporte que les djihadistes ont également lancé une attaque contre une église au Burkina Faso le 29 avril 2019, lorsque des hommes armés ont ouvert le feu à l’intérieur de l’église, tuant le pasteur, deux de ses fils et trois autres fidèles. L’attaque était la deuxième en avril 2019 seulement après l’assassinat de quatre personnes lors de l’attaque du 5 avril 2019 contre une église catholique.

Les rapports révèlent que le Burkina Faso subit des attaques djihadistes depuis 2015, avec une escalade marquée par des attaques terroristes, qui se sont étendues à l’est, près de la frontière avec le Togo et le Bénin.

Selon ACSIS, les militants commencent souvent à prendre pied par la prédication et des gestes philanthropiques, notamment la construction de mosquées.

Lire sur afrikmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment