04152024Headline:

Indiscret: Laurent Gbagbo de retour à l’église évangéliste?

Un retour dans le giron du pentecôtisme évangélique ? L’ancien président Laurent Gbagbo a surpris bon nombre de ses partisans en assistant, ce dimanche 17 mars 2024, à un culte de l’église évangélique Vases d’honneur, dirigée par le pasteur Mohamed Sanogo.

Au lendemain de son retour de la Cour pénale internationale, l’ancien chef de l’État a en effet officiellement réintégré l’Église catholique le dimanche 20 juin 2021, au cours d’une messe d’action de grâce dans la cathédrale d’Abidjan, en présence du cardinal Jean-Pierre Kutwa.

Cette apparition à l’église évangélique Vases d’honneur étonne donc et soulève des questions quant à un retour de Laurent Gbagbo à cette branche du christianisme. Avant de se retirer, le Woody de Mama a pris la parole pour expliquer les raisons de sa présence.

Il a d’abord rappelé sa rencontre avec le pasteur Sanogo en 2003, alors qu’il était président de la République engagé dans la foi évangélique. « Le révérend Sanogo et moi, on s’est connu vers 2003. J’étais évangélique et je priais avec Koré Moise, et nous faisions un culte à la Présidence tous les dimanches après-midi ».

« Mais les vendredis soir, on avait, avec certains amis, une veillée de prière. Et un jour, je vois venir quelqu’un avec une guitare. Je dis, c’est qui ça ? Parce qu’à la présidence, je me méfis toujours. On me dit qu’il s’appelle Mohamed Sanogo. Et il chantait un chant : « Persévérez ». (…) C’est comme ça qu’on s’est connus ».
Cette rencontre, imprégnée de chants de louange et de messages de persévérance, a marqué, selon l’ex-président, le début d’une relation qui s’est poursuivie malgré les épreuves. Il a souligné le soutien inébranlable du pasteur Sanogo pendant sa détention à La Haye, témoignant de la fidélité de ce dernier à lui rendre visite et à le soutenir dans la prière.

« Le temps a passé. En 2011, on m’a arrêté. On m’a emmené à Korhogo et à La Haye ensuite. Je ne voyais plus personne. Un jour, on m’amène une demande de visite. C’est écrit dessus pasteur Sanogo. Je le reçois. (…) Il m’a rendu visite deux ou trois fois et chaque fois qu’il était en Europe, il passait », a révélé le président du PPA-CI.

Gbagbo a par la suite exprimé sa gratitude envers le pasteur et son église pour leur soutien inconditionnel dans les moments les plus sombres de sa vie. « Sanogo est l’un des deux pasteurs qui m’ont rendu visite, a-t-il dit. Donc j’ai décidé de leur rendre visite sur leurs lieux de prière et de dire qu’ils m’ont soutenu ».

« C’est une petite vérité, mais quand tu ne l’as pas dite, ce n’est pas honnête. Je suis venu le remercier devant son peuple. Je suis venu lui dire merci de ne m’avoir pas abandonné quand j’étais dans une prison comme celle de Scheveningen, a déclaré Laurent Gbagbo. Je le remercie et je l’encourage à faire le travail qu’il fait et je suis avec vous ».

What Next?

Recent Articles