05242019Headline:

Interreligieux : Le dirigeant de l’Alliance évangélique mondiale appelle les chrétiens à contribuer à la paix mondiale.

Efraim Tendero, le secrétaire général de l’Alliance évangélique mondiale © DR

Efraim Tendero, le secrétaire général de l’Alliance évangélique mondiale (AEM), a participé à la Conférence mondiale sur la fraternité humaine à Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis (EAU), qui s’est tenue les 3 et 4 février à l’invitation du Muslim Council of Elders – Conseil des Sages. Dans son exposé le Philippin a parlé de la «contribution puissante à la paix mondiale» que les chrétiens peuvent apporter. La conférence, réunissait plusieurs centaines de responsables religieux.

«Avant de devenir secrétaire général de l’AEM, j’ai dirigé l’alliance évangélique aux Philippines pendant 22 ans. Dans ce rôle, j’ai été profondément impliqué dans la construction de la paix entre chrétiens et musulmans», a déclaré Efraim Tendero. «Ce que nous avons fait aux Philippines peut se produire ailleurs», a-t-il ajouté.

Le secrétaire général de l’Alliance évangélique mondiale a ensuite illustré trois raisons pour lesquelles les chrétiens doivent rechercher la paix par conviction : «nous sommes disciples de Jésus, croyants en l’inspiration des Écritures hébraïques et chrétiennes et appelés à être des bâtisseurs de paix.»

Ephraim Tendero a ensuite fait part de son expérience personnelle en tant que dirigeant évangélique aux Philippines, suivant le modèle de Jésus, «antidote à l’extrémisme.»

«Au cours d’un rassemblement public de prière pour la paix aux Philippines, j’ai invité un sultan musulman sur la scène et lui ai demandé pardon, au nom des évangéliques, pour nos préjugés et nos attitudes négatives à l’égard des musulmans. Il a pardonné et nous sommes devenus amis. Cet échange a lancé notre plaidoyer conjoint pour la paix dans le pays.»

Sur la délicate question de la conversion religieuse, Efraim Tendero a déclaré : «À une époque antérieure de l’histoire, les chrétiens ont parfois pris des positions plus difficiles envers les personnes qui ont abandonné la foi chrétienne, mais nous en sommes venus à comprendre que la croyance religieuse forcée n’était pas une croyance du tout ».

Lire la suite de cet article sur: Evangéliques.info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment