05252017Headline:

Le président Ouattara s’addresse à la communauté musulmane -Ce qu’il dit

Le message poignant du président Ouattara à la communauté musulmane lors du Ramadan 2015

La Communauté musulmane de Côte d’Ivoire a célébré l’aïd El Fitr communément appelé Fête du Ramadan le vendredi 17 juillet 2015. A la Grande Mosquée de la Riviera-Golf, la prière officiée par l’Imam Traoré Mamadou, à laquelle a pris part le Président de la République Alassane Ouattara n’a pas été comme les autres: voilà pourquoi…

Au terme de la prière, le chef de l’Etat a exprimé sa gratitude à l’Imam Traoré Mamadou pour ses vœux et son appel à la paix.

« Il a bien insisté sur le fait que l’Islam est une religion de paix et de non violence, une religion qui condamne la violence et le recours à la force. Je remercie également l’Imam pour son appel à des élections apaisées pour tourner la page de la crise que nous avons vécue il y a cinq ans. Je pense qu’avec le jeûne lors de ce mois de Ramadan, la prière sera exhaussée. Je prie moi aussi et nous continuons de prier pour que la Côte d’Ivoire demeure en paix et que les plus défavorisés aient un meilleur avenir », a déclaré le chef de l’Etat Alassane Ouattara.

L’Imam Traoré Mamadou a quant à lui rebondit sur les paroles du président pour dire aux jeunes ceci : « Ne vous laissez pas tenter par les discours haineux de ces mouvements qui n’ont rien à avoir avec l’Islam ».

Dans son sermon, l’Imam Traoré Mamadou a dit constater avec amertume la prolifération ces dernières années de mouvements armés extrémistes se réclamant de l’Islam et hissant le pavillon du djihad qui sévissent dans plusieurs régions du Moyen orient et d’Afrique et qui se rapprochent des frontières ivoiriennes.

«C’est l’occasion pour nous de lancer un appel à l’ensemble de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire et en particulier à sa jeunesse, de ne pas se laisser tenter par les discours haineux de ces mouvements qui n’ont rien à voir avec l’Islam qui est une religion de paix et de tolérance. Une religion dont la méthode de diffusion est plutôt basée sur la sagesse et la bonne exhortation», a dit l’imam.

Il a invité également les acteurs de la vie politique à œuvrer pour une élection apaisée et sans violence afin d’éviter à la Côte d’Ivoire une nouvelle crise postélectorale.

A’D.
*Avec L’Intelligent d’Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment