03232017Headline:

L’évêque de yamoussoukro se déchaîne et crache ses vérités: «En Côte d’Ivoire,on ne dit pas …»

-eveque-de-yamoussoukro

Mgr Marcellin Yao Kouadio, évêque du diocèse de Yamoussoukro, a déclaré, hier dimanche 12 juin, à Toumodi que le processus de réconciliation en Côte d’Ivoire est dans l’impasse parce qu’il est mal engagé. «En matière de réconciliation, on a trop tourné en rond. Et le fait de tourner en rond profite à certaines personnes», a-t-il dénoncé.

C’était à la messe d’actions de grâce qu’il a officiée à l’église Saint Michel de Toumodi, messe au cours de laquelle 119 chrétiens ont reçu le sacrément de confirmation. « Quiconque fait la paix gagne tout. Mais les gens ne sont pas vrais, on ne dit pas la vérité. Voilà pourquoi nous tournons en rond. Résultat le processus est dans l’impasse. Il y va de l’avenir de nos enfants. Avec le mensonge, la tricherie et la corruption, on ne peut pas aller loin. Il est temps que nous soyons vrais », a-t-il lancé avec insistance à l’endroit des fidèles catholiques présents et de tous les Ivoiriens.

Il estime, par ailleurs, qu’il faut choisir entre la réconciliation et la Justice. « On ne peut pas faire les deux, surtout quand cette Justice est sélective et motivée par l’esprit de vengeance. Il faut arrêter cette Justice». L’évêque de Yamoussoukro préconise donc la voie de l’arbre à palabres, la voie de Dieu où aucune faute, aussi grave qu’elle soit n’est impardonnable. « Allons dans le sens de la paix par la réconciliation. Ce n’est pas de l’impunité que de procéder ainsi. C’est ce que nos traditions recommandent, c’est ce que Dieu a fait en pardonnant à David, son péché. C’est ce que son fils Jésus-Christ a fait à son tour en pardonnant à la femme pécheresse, ses nombreux péchés», a-t-il fait savoir.

Dans la même veine, l’homme de Dieu a demandé le retour de tous les réfugiés et exilés politiques. « Si les Ivoiriens optent pour la paix par la réconciliation, je souhaite vivement que nos frères exilés rentrent», a-t-il préconisé. Il s’est également appesanti sur l’insécurité qui se traduit par le phénomène «des microbes » et les coupeurs de route. S’adressant aux nouveaux confirmés, et par-delà à tous les chrétiens, il les a exhortés à la conversion vraie en étant de véritables témoins de Jésus-Christ par les actes, partout dans leurs milieux de vie.

Source: Notre Voie

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment