12132017Headline:

Nigeria: le télévangéliste TB Joshua accusé de corruption,apres le drame, qui a fait 115 morts

emmanuel Tv building s'ecroule

L’effondrement d’un des bâtiments de l’église du télévangéliste TB Joshua, le 12 septembre, n’en finit pas de faire polémique. Alors que le prêcheur nie toute responsabilité, un journaliste nigérian l’accuse d’avoir tenté de corrompre la presse pour qu’elle relaie sa version des faits, en diffusant une fausse preuve de la présence d’un avion au-dessus du bâtiment juste au moment du drame, qui a fait 115 morts, dont 84 Sud-Africains, selon le dernier bilan. Le journaliste Nicholas Ibekwe craint maintenant pour sa vie suite à ses révélations.

L’enregistrement de Nicholas Ibekwe a eu un immense retentissement au Nigeria, sur les réseaux sociaux notamment, et jusqu’en Afrique du Sud. Clayson Monyela, le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères sud-africain l’a même relayé ce dimanche sur son compte Twitter. On y entend TB Joshua proposer un pot-de-vin de milliers de nairas, l’équivalent de 250 euros à des journalistes pour qu’ils diffusent un faux enregistrement de bruit de l’avion qui aurait provoqué l’effondrement du bâtiment attenant à son église, le week-end dernier. « Voilà 50 000 nairas, environ 50 000 nairas pour chacun d’entre vous », dit le prêcheur.

Les condoléances de Goodluck Jonathan

Joint par RFI, Nicholas Ibekwe affirme avoir refusé l’argent et assure aussi que les autres journalistes présents se sont laissé intimider : « Ils ont tous reçu l’argent et j’ai attendu qu’ils répondent “non, nous ne prendrons pas, nous n’en voulons pas”, mais personne n’a refusé, tous sont restés silencieux », avance-t-il. « Mais pour moi, il s’agit d’un choix entre ces vies qui ont été perdues et notre ego, ou notre poste peut-être, donc je pense avoir fait le bon choix. »

En Afrique du Sud, le télévangéliste TB Joshua est jugé coupable par une large partie de l’opinion. Le principal parti d’opposition, l’Alliance démocratique, a appelé, dimanche, le gouvernement à poursuivre le prêcheur et son Église.

Et dimanche, le président nigérian Goodluck Jonathan a de son côté présenté ses condoléances au télévangéliste, qui bénéficie toujours d’une large popularité dans le pays

RFI

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment