05222017Headline:

Pourquoi célébre t-on le Lundi de Pentecôte/Origine et sens

dominique eglise

Origines et sens de la célébration du Lundi de Pentecôte

La communauté chrétienne a célébré, hier dimanche 15 mai 2016, la pentecôte. Aujourd’hui, lundi de Pentecôte, déclaré jour férié, notre redaction a décidé de se consacrer à cette célébration. Quelles en sont les origines ? Que signifie cet événement ?

La Pentecôte vient du grec ancien πεντηκοστή [pentèkostè] : cinquantième(jour après Pâques) ; en grec moderne, on prononce [pénticosti]. Cette fête chrétienne a des origines juives que le Christ va venir complètement accomplir.

Les origines juive de la Pentecôte

A l’origine, la Pentecôte est une fête juive, comme Pâques. Une fête agricole devenue une fête religieuse. Elle porte le nom de shavou’ot oufête des semaines car elle a lieu 7 semaines après Pâque. On l’appelle aussi la fête des prémices, Pâques étant la fête des semences.

Dans un second temps, la Pentecôte prendra un sens religieux. Elle rappelle l’événement historique du don de la Torah au Sinaï. AinsiShavou’ot (la Pentecôte juive)est la conclusion, la clôture de Pesah(Pâque juive). C’est en effet pour lui donner la Torah que Dieu a fait sortir Israël d’Egypte : la véritable liberté consiste à accepter de suivre la Loi de Dieu !
Que signifie cet événement ?

Le récit des Actes des Apôtres fait état “d’un grand bruit” venu du ciel, d’un “violent coup de vent” et de “langues de feu” et qui se posent sur chacun des apôtres. Le bruit, le vent et le feu symbolisent la présence de Dieu ; ils sont une manifestation de la puissance divine. C’est le renouvellement de la théophanie du Sinaï dont la Pentecôte juive est la commémoration.

Si le feu symbolise la présence divine, les langues de feu qui se divisent au-dessus des têtes des apôtres signifie la descente sur eux de l’Esprit de Dieu. Elles symbolisent le don fait à chacun d’eux pour le rendre apte à annoncer, avec une langue de feu, l’Évangile à tous les hommes.

Enfin, le récit fait mention du don des langues que reçoivent les apôtres et les disciples pour leur permettre d’annoncer la Bonne Nouvelle de l’Évangile à tous les hommes, à toutes les nations. On peut y voir une réponse à l’épisode de la Tour de Babel. En effet, lors de la Tour de Babel, les hommes avaient été divisés dans leur volonté d’être plus grand que Dieu.

A la Pentecôte, les peuples divisés se retrouvent unis lorsque l’Esprit Saint se manifeste. L’humanité est appelée à vivre cette unité, non pas sans Dieu mais en lui.
Comme les juifs, les chrétiens célèbrent la Pentecôte cinquante jours après Pâques. C’est un jour marqué par l’acte de naissance des deux religions : les juifs commémorent le jour où Moïse reçoit les dix commandements, les chrétiens celui où les disciples de Jésus reçoivent l’Esprit saint, qui les pousse à annoncer que le Christ est vivant.

L’ Esprit saint grave en leur cœur une nouvelle loi, celle de l’amour. Dans le récit, il est symbolisé par les langues de feu qui se déposent au-dessus de la tête de chacun.

Ils virent apparaître des langues de feu…

C’est la fête du Saint-Esprit que l’Église célèbre en ce jour de Pentecôte. Les Actes des Apôtres racontent comment les disciples, encore tout émus de la mort de Jésus et de ses diverses apparitions, étaient réunis ensemble dans un lieu appelé Cénacle. Après avoir entendu un bruit étonnant, ils virent apparaître des langues de feu qui se posèrent sur chacun d’eux. Emplis de l’Esprit saint, comprenant les mystères de Dieu, ils se mettent à parler dans toutes les langues, et se sentent soudain investis d’une nouvelle mission, celle de répandre la Bonne Nouvelle de la résurrection de Jésus.

La Bible est riche de signes et de prophéties qui parlent de cet événement avant même qu’il ne se produise. L’Ancien Testament nous révèle ainsi que l’époque troublée du peuple juif durerait jusqu’à ce que l’Esprit saint soit répandu d’en haut (Isaïe 32,15). De même, le prophète Joël parle de la venue de l’Esprit saint : “Je répandrai mon Esprit sur toute chair… Même sur les esclaves, hommes et femmes, en ces jours-là, je répandrai mon Esprit”(Joël 3, 1-2). Et Jésus lui-même l’avait promis: “Vous recevrez une force nouvelle” (Actes des Apôtres).

La Pentecôte inaugure le temps de l’Église, elle constitue sa “date” de naissance. Pour les chrétiens, c’est la découverte incroyable d’une force nouvelle, celle de l’Esprit de Dieu, donnée en surabondance au baptême. L’Esprit fortifie, console, inspire, vivifie! Il nous conforte dans une foi vivante et joyeuse. C’est le meilleur des guides spirituels!

croie.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment