08092020Headline:

« Pourquoi j’étais prolixe sous Laurent Gbagbo et préfère le silence sous Ouattara », Cheick Aïma Boikary Fofana

« Depuis mon retour des USA, j’ai décidé de ne pas me répandre dans la presse. Mais au temps de Gbagbo, nous avons parlé beaucoup parce que, quand, la communauté musulmane est attaquée, je réagis. Il faut sortir des débats de personnes. Nous ne pouvons que proposer la concertation, le dialogue aux politiques. Il y a trop de discours de personnes. Mais nous allons travailler à ce que la Côte d’Ivoire soit pacifiée. Quand les gens ont marché, ce sont les mosquées qui ont été attaquées, brûlées, des imams tués, le Coran brûlé. Je me dois de parler, si je ne le faisais pas, j’aurais failli » a-t-il déclaré

Boyo Boyo News 24

Comments

comments

What Next?

Recent Articles