08192017Headline:

Religion: Caricature de Mahomet des musulmans marchent contre Charlie hebdo, à Abidjan

marche contre charlie hebdo abidjan

Vendredi 23 janvier, des musulmans ont manifesté contre Charlie hebdo, à l’initiative d’un Oustaz.

Ils ont crié leur mécontentement au sujet de la caricature de Mahomet publiée par l’hebdomadaire français. De la commune de Koumassi, les musulmans ont convergé vers la commune Port-Bouet, précisément le camp militaire français du 43ème BIMA qui s’y trouve. A leur tête, l’Oustaz Konaté.

Doukouré Amara, imam principal Adja Ramatahou de Koumassi remblais a expliqué. « Nous marchons ce soir, en ce vendredi béni de Dieu parce qu’on a été blessé dans notre propre amour, on a été offensé. Notre prophète a été blasphémé. C’est quelque chose que nous ne pouvons pas tolérer. La liberté d’accord, mais le libertinage, nous ne pouvons l’accepter. », a déclaré le guide religieux. Il a indiqué que « les prophètes sont des hommes au dessus des injures, des caricatures car ils sont des élus de Dieu ».

Le 43ème Bima, les musulmans ne l’ont pas franchi pour des questions de sécurité, en croire l’imam Doukouré Amara. La manifestation du vendredi est dirigée contre Charlie hebdo, mais aussi « contre tous ceux qui les soutiennent », a-t-il fait savoir. Avec ces personnes, « nous ne sommes pas d’accord et nous ne serons jamais d’accord et tant qu’ils continueront à agir ainsi, nous montrerons notre colère et notre désaccord ».

Ballo Mamadou, imam de la grande mosquée a relevé pour sa part, que « l’islam nous dit de respecter le sacré et le sacré chez nous c’est Dieu, le sacré chez nous, c’est le prophète. Nous allons défendre notre prophète et il y a plusieurs manières de le faire. C’est de marcher et montrer au monde que nous sommes mécontents. On n’a pas le droit de faire de caricature du prophète. La liberté de provoquer, ce n’est pas de provoquer », a-t-il fait savoir

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment