04152024Headline:

Rhdp-Doropo : « On n’acceptera pas que quelqu’un qui a été sanctionné par le parti vienne s’imposer »

Une rencontre des cadres du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) avec les militants devrait se tenir en principe, ce dimanche 17 mars 2024, à Doropo. « On n’acceptera pas que quelqu’un qui a été sanctionné par le parti vienne s’imposer », a dénoncé ce dimanche 17 mars 2024, Abdoulaye Lamine Dembélé, délégué de la zone 1 Rhdp-Doropo, joint téléphone. Des cadres du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) soutiennent vouloir comprendre pourquoi est-ce que leur secrétaire départemental qui est sous sanction du parti peut être chef de délégation. Ce dernier qui figure sur la liste des cadres sanctionnés pour avoir apporté leur soutien à des indépendants lors des élections municipales passées.

« Il y a eu une première liste sur laquelle figurait les militants sanctionnés des militants du parti qui aurait soutenu des candidats indépendants pendant les élections municipales passées. Sur cette liste figurait le Secrétaire départemental du parti ». Selon M. Dembélé, de ce fait c’est son intérimaire qui a pris la tête du département politique. « A la veille de cette rencontre nous apprenons que notre secrétaire département ne fait plus partie des sanctionnés. Je tombe des nus », s’étonne M. Dembélé. Avant d’ajouter que les militants veulent comprendre cette situation.

A sa suite, le maire de Doropo Siaka Ouattara a confié dans un entretien téléphonique que le départemental Rhdp est coutumier des retournements de situation. « Le départemental actuel a été mon premier adjoint en 2013 quand il est arrivé au Rhdp. A la création du Sénat, il s’est détaché du groupe pour aller être candidat indépendant. Aux élections 2021, il est allé postuler pour être candidat. Entre temps, il n’avait pas démissionné du Sénat. Il a combattu le candidat du parti. On a tout dit, il ne l’a pas accepté. En 2023, pendant les municipales, il est venu avec u candidat qu’il a présenté contre le candidat du parti », a rappelé le maire de Doropo. Et d’ajouter que suite à un rapport qu’il a adressé aux instances du parti, le Secrétaire départemental a été sanctionné. A son tour, le maire Siaka Ouattara se dit étonné. Les sanctions contre le Secrétaire départemental n’étant pas levé, comment est-ce possible qu’il conduise une délégation du parti à la rencontre des militants ?

What Next?

Recent Articles