04152024Headline:

Rupture collective du jeûne : La communauté musulmane invitée à prier pour la paix et la stabilité

A l’instar des années précédentes, le conseil municipal et le maire de la commune d’Abobo, Kandia Camara, ont organisé le 28 mars 2024, une rupture collective du jeûne, à la grande mosquée d’Abobo Kennedy Clouetcha.

Au cours de cette rencontre, le maire Kandia Camara a, au nom du conseil municipal, invité les guides religieux, la communauté musulmane de cette mosquée et par ricochet l’ensemble de la communauté musulmane ivoirienne à prier pour la paix, la stabilité en Côte d’Ivoire, mais aussi pour le Président de la République, Alassane Ouattara ; le vice-Président de la République, Koné Tiémoko Meyliet ; le Premier ministre Robert Beugré Mambé ; l’ensemble du gouvernement, ainsi que la commune d’Abobo.

« Priez pour que la cohésion, la fraternité, la solidarité et le vivre-ensemble se renforcent davantage dans notre beau pays », a exhorté le maire Kandia Camara, par ailleurs présidente du Sénat ivoirien. Aussi a-t-elle invité ses administrés à continuer de prier pour que le développement amorcé par la commune d’Abobo se poursuive avec plus de routes, d’eau, d’électricité, d’écoles, de lycées et de collèges, de centres de santé mais surtout que les jeunes et les femmes d’Abobo puissent avoir des emplois ou des financements pour réaliser leurs projets.

« Nous avons l’ambition de continuer à aider les populations d’Abobo. Pour cela, nous vous demandons de prier pour nous afin que Dieu nous donne les moyens de continuer dans cet élan de solidarité », a plaidé l’édile. Mais avant, Kandia Camara a souligné que le mois du ramadan est un mois de solidarité, de partage, de grande spiritualité. Et cette année, le jeûne coïncide avec le carême.

En effet, l’acte posé ce jour, dit-elle, s’inscrit dans le prolongement de la Côte d’Ivoire solidaire prônée par le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara. « C’est au nom de tout cela que nous avons sacrifié à une tradition qui existe depuis plusieurs années maintenant à Abobo. Car chaque année, en pareille période, nous nous retrouvons pour partager un repas », a-t-elle rappelé.

Selon le maire, le conseil municipal est heureux de respecter cette tradition. C’est pourquoi, au nom du conseil municipal, Kandia Camara félicite tous les fidèles musulmans et chrétiens qui ont effectué le déplacement de la grande mosquée de Kennedy Clouetcha en dépit de leurs différentes contraintes aussi bien personnelles que collectives.

L’imam principal de la grande mosquée de Kennedy Clouetcha, Doumbia Mamadou, a exprimé sa gratitude au maire Kandia Camara et à l’ensemble des membres du conseil municipal pour avoir choisi leur mosquée pour cette rupture collective du jeûne.

Il a, à cet effet, pris l’engagement au nom des guides religieux ainsi que de toute la communauté musulmane, de prier pour la paix en Côte d‘Ivoire mais surtout pour le Chef de l’Etat Alassane Ouattara afin qu’il conduise à bon port ses actions de développement entreprises depuis son accession à la magistrature suprême du pays.

A l’issue de la rupture collective du jeûne, le maire Kandia Camara a offert à la communauté musulmane de la mosquée Kennedy Clouetcha, deux tonnes de riz, deux tonnes de sucre et 25 paquets de lait.

What Next?

Recent Articles