09202018Headline:

Situation sociopolitiques: Ce que les Eglises catholiques s’apprêtent à faire

L’Evêque d’Odienné, Mgr Evêque Koné, sera devant la presse ce vendredi, pour donner de la voix, au nom de l’Eglise catholique

Le Gouvernement ivoirien s’apprête à proposer au Parlement, l’adoption d’un projet de loi relatif à la santé sexuelle et de la reproduction. C’est l’information que relaie dans un courrier d’invitation à une conférence de presse et dont la rédaction de linfodrome.ci a eu copie, le Secrétaire Exécutif National de la Commission épiscopale pour les Moyens de communication sociale, le Père Augustin OBROU.

A l’analyse de ce projet de texte que l’Exécutif se prépare à soumettre à l’Assemblée nationale, les Evêques de Côte d’Ivoire relèvent des zones d’ombre qui « suscitent des interrogations et des inquiétudes au regard de la loi naturelle et de la foi chrétienne ». « L’Eglise s’interroge sur l’opportunité et la nécessité d’une nouvelle loi relative à la santé sexuelle et de la production, dans le contexte national actuel ». C’est pourquoi le Secrétariat Général de la Conférence des Evêques Catholiques de Côte d’Ivoire a décidé de convier à une conférence de presse, ce vendredi 6 juillet 2018 à 10h, à son siège sis Riviera 3 les Coteaux, pour donner sa position officielle sur la question. Cette conférence de presse sera animée par le Président de la Commission Épiscopale pour la Doctrine de la Foi, Mgr Antoine KONE, Evêque d’Odienné.

A cette tribune, l’Eglise catholique pourrait prendre le contre-pied du projet en préparation dont elle veut faire barrage, avant qu’il ne devienne un loi qui s’impose à tous.

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment