08212017Headline:

Soudan/ Deux vrais pasteurs condamnés à la pendaison à cause de l’évangile

Ne vous étonnez pas, frères, si le monde vous hait, cette parole est tirée de 1Jean3 :13. Aujourd’hui cette parole est visible dans la vie de 2 pasteurs qui vont être exécutés pour avoir déclaré leur appartenance au Seigneur au Soudan.

Il s’agit, du révérend Hassan Abduraheem et Rev. KuwaShama qui seront condamnés à la pendaison. A la vérité ces hommes ont été arrêtés, transférés, et de nouveau arrêtés à plusieurs reprises cette année dans le pays à majorité islamique du Soudan, avec des représentants du gouvernement les accusant de crimes de sécurité nationale. Si rien n’est fait, Ils pourraient être condamnés à la pendaison pour leur foi si le monde est silencieux, a déclaré premier conseiller Jay Sekulow dans un courriel.

Une presse révèle que ces pasteurs ont passé 12 mois dans des conditions précaires. Mais cette persécution est pour tous les hommes qui déclarent leur foi chrétienne de façon officielle. En effet, dans ce pays, Les autorités soudanaises ont arrêté de nombreux pasteurs chrétiens dans les deux dernières années, avec le Sud – Soudan presbytériennes Pasteurs Yat Michael et Peter YeinReith également face à une peine de mort possible jusqu’à ce qu’ils soient libérés en Août à 2015.

En réalité, ces deux pasteurs sont condamnés à une pendaison mais d’autres groupes de persécution de surveillance, tels que Christian Solidarity Worldwide , ont également fait un reportage sur l’affaire contre les deux pasteurs. En mai, les avocats qui représentent les deux hommes ont fait remarquer que les membres du clergé sont détenus dans de petites chambres “avec l’approvisionnement en électricité intermittente et ventilation limitée.”Plus loin, les Chef de la direction de CSW Mervyn Thomas a dit à l’époque que le traitement des deux pasteurs est “indicative d’une campagne gouvernementale visant à harceler et à restreindre les droits de la communauté chrétienne.”

«Nous exhortons les autorités à mettre fin au harcèlement judiciaire de la communauté chrétienne et de faire respecter le droit à la liberté de religion ou de conviction pour tous les citoyens. Nous appelons également les autorités soudanaises pour remédier à une dérogation des principes d’équité des procès constitutionnels et internationaux et veiller à ce que les hommes sont détenus dans un environnement sûr et habitable », a ajouté Thomas

ichretien.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment