05202019Headline:

Suède : une talentueuse gardienne de but de football menacée après s’être convertie à l’islam.

« Je suis fière d’être musulmane ! ». Celle qui ne craint plus de dévoiler au grand jour sa conversion à l’islam, affichant même son inclination du coeur avec un sentiment de plénitude à toute épreuve, est une étoile montante du football féminin suédois, particulièrement à l’aise devant ses cages.

Gardienne de but chevronnée et dotée d’une belle détente, Ronja Andersson s’était jusqu’à présent illustrée sur les vertes pelouses, au sein de l’équipe d’Uppsala et de l’équipe nationale des moins de 19 ans, où elle s’est toujours sentie parfaitement armée pour affronter l’adversité.

Il n’en a pas été de même sur un autre terrain plus glissant, celui de la scène publique, et face à d’autres adversaires autrement plus acrimonieux et nettement moins fair-play : les islamophobes de tous poils des pays nordiques ! Ceux-là mêmes qui ne savent qu’ériger des murs d’incompréhension et d’intolérance, au lieu de briser la glace, aussi polaire soit-elle.

Exposée aux critiques cinglantes, victime d’une campagne haineuse qui a atteint son paroxysme sur le Net, la jeune sportive de haut niveau, forte de ses convictions profondes et d’un moral en acier trempé, a réussi à faire abstraction de ce climat hautement délétère pour s’affirmer en tant que citoyenne suédoise de confession musulmane, à la fois très attachée à son pays et aux valeurs de sa religion, sans y voir la moindre antinomie.

Alors que ses détracteurs ont redoublé de hargne pour jeter le discrédit sur sa personne, soutenant qu’elle s’était convertie sous l’influence de son petit ami musulman, dont elle est aujourd’hui séparée, Ronja Andersson a bondi, non pas hors de ses cages, mais sur les réseaux sociaux pour démentir vigoureusement cette rumeur méprisable.

« Non, contrairement à ce que prétendent tous ceux qui me dénigrent et m’insultent sans cesse, je ne me suis pas convertie à cause de mon petit ami ! J’ai pris cette décision toute seule, en mon âme et conscience, après y avoir longuement réfléchi et avoir approfondi mes connaissances sur la religion musulmane en lisant beaucoup », a riposté la talentueuse gardienne suédoise, en renvoyant dans leurs buts ses vils calomniateurs.

« Je suis heureuse d’être devenue …

Lire la suite de cet article sur: oumman.com


Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment