12152017Headline:

Une ’’prophétesse’’ condamnée pour une délivrance rétrograde à Agboville

Agboville, 17 nov (AIP) – Dame Atto Yo Céline, 46 ans, se disant prophétesse et exorciste, prenait l’habitude d’enchaîner les sujets supposés possédés par les démons afin d’opérer le processus de délivrance, mais pour une fois cela a mal tourné, selon elle, et lui a valu d’être condamnée jeudi par le tribunal correctionnel d’Agboville à une peine de six mois d’emprisonnement assortie de sursis, pour des faits de coups et blessures volontaires sur la personne d’une élève de Terminale.

L’élève Amaffé Ago Jessica a été conduite chez la prophétesse par son propre père Amaffé Yapo Raymond. Ce dernier souhaitait la délivrance de sa fille qui aurait une tendance de pratique sorcière. De sorte qu’il avait trouvé normal que sa fille soit attachée à un gros pneu au soleil et même brûlée au bras par des pratiques dégradantes et rétrogrades de la part de la prophétesse et ses disciples.

Face à cette pratique peu orthodoxe d’exorcisme qui tournait au drame, de bonnes volontés ont pu sortir la fille de l’enfer qu’elle vivait pour porter plainte contre le père et la prophétesse d’une secte religieuse locale.

Le tribunal qui a statué plutôt sur les faits de coups et blessures volontaires ayant entraîné une incapacité physique de 20 jours chez la victime, a donc condamné aussi bien la prophétesse que le père et deux autres disciples de la prophétesse à la même peine de six mois assortie de sursis et de 100.000 FCFA d’amende pour chacun des coupables.

Toutefois, le juge a recommandé à la prophétesse de procéder désormais à une méthode de délivrance basée sur l’esprit que sur la violence physique au risque de se retrouver derrière les barreaux la prochaine fois.

(AIP)

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment