08182019Headline:

5 aliments bons pour le cerveau

1. Céleri

Céleri

Il est temps de réviser votre opinion sur le céleri qui « manquerait » de goût. Car ce qui lui manque en saveur est largement compensé par son effet énergisant sur vos méninges! C’est une source de lutéoline, un composé végétal qui diminue l’inflammation du cerveau et prévient son vieillissement. Une étude de 2010 a démontré que la lutéoline ralentissait le déclin cognitif chez les souris âgées. Vous n’avez pas besoin de vous gaver de céleri pour profiter de ses bienfaits : mettez-en juste un petit peu sur la salade de thon ou un peu plus dans votre prochaine soupe.

2. Chocolat noir

Ceci devrait enchanter les amateurs de chocolat noir : plusieurs études ont confirmé ses pouvoirs stimulants sur le cerveau! On note l’amélioration des fonctions cognitives, la réduction du risque de démence, une facilité supérieure à résoudre des problèmes complexes et bien d’autres bienfaits santé du chocolat noir. Une recherche de 2013 démontre que les flavonols du chocolat pénètrent et se concentrent dans les zones cérébrales impliquées dans l’apprentissage et la mémoire, particulièrement l’hippocampe. Selon une autre étude de 2011, une simple dose de chocolat noir riche en flavanols peut améliorer les résultats de tests cognitifs et de mémoire chez des adultes en bonne santé. On reconnaît même le rôle du chocolat dans l’atténuation des symptômes de dépression et d’anxiété, sans compter qu’il augmente le calme et le contentement, car les flavanols et les méthylxanthines qu’il contient améliorent l’humeur.

3. Carottes

Les molécules appelées radicaux libres qui circulent dans le sang endommagent les cellules cérébrales, ce qui peut provoquer des pertes de mémoire en vieillissant. Cependant, les antioxydants neutralisent ces molécules en se combinant à elles. L’importante quantité d’antioxydants dans les carottes offre des bienfaits surprenants pour la santé. Selon une étude de 2000, les carottes protègent également d’autres types de déficits cognitifs grâce à leur capacité de réduire le stress oxydatif qui pourrait altérer la transmission de l’influx nerveux dans le cerveau.

4. Poissons gras

Le cerveau a besoin d’oméga-3. La meilleure source naturelle en est les poissons gras : saumon, maquereau, truite, hareng, sardine. Le poisson gras contient des formes actives des acides éicosapentaénoïque (EPA) et docosahexaénoïque (DHA) qui s’assimilent facilement. Des taux sains d’EPA et de DHA faciliteraient la gestion du stress et augmenteraient le niveau de sérotonine, le neurotransmetteur « du bonheur ». Des études américaines récentes ont fait état d’un lien possible entre des taux élevés d’oméga-3 et la prévention de l’Alzheimer.

5. Tomate

La tomate est un autre aliment exceptionnel pour le cerveau à consommer au quotidien. Vous n’aimez pas les variétés mollasses du supermarché? Faites pousser vos tomates bios! Ce fruit contient du lycopène, un antioxydant puissant qui protège le cerveau des méfaits des radicaux libres qui accompagnent la démence. Les tomates renferment toute une gamme de composés bons pour la santé et le fonctionnement du cerveau. Selon une recherche de 2013, la choline, un nutriment de la vitamine B, posséderait la capacité d’améliorer la mémoire à court terme, de favoriser l’apprentissage et de réguler le sommeil. Enfin, l’acide alpha-lipoïque des tomates protégerait les tissus cérébraux et retarderait l’apparition de la maladie d’Alzheimer.

AbidjanTV

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment