08202018Headline:

Abidjan: Marcory, Consultation ophtalmologique une patiente pleure à Anoumabo

Les populations de Marcory ont bien accueilli l’opération de consultation ophtalmologique offerte par Gnamaka Dogbo Eric
L’opération de consultation ophtalmologique offerte aux populations de Marcory, par le président du Forum de la société civile africaine (FSA), Gnamaka Dogbo Eric, s’est poursuivie, le jeudi 26 juillet 2018 à la chefferie d’Anoumabo où une dame venue d’Agboville n’a pu retenir ses larmes, sous l’effet de l’émotion.

Les populations de Marcory et même celles d’ailleurs profitent au maximum de l’opération de consultation ophtalmologique offerte par le président du Forum de la société civile africaine (FSA), Gnamaka Dogbo Eric. Le jeudi 26 juillet 2018, la chefferie d’Anoumabo et le village ont accueilli à bras ouverts l’équipe médicale en charge de cette opération. « Il faut saluer la population de Marcory qui en avait besoin. Merci à toute la chefferie d’Anoumabo qui nous a donné l’autorisation d’entrer dans le village pour que cette opération se fasse. Je voulais saluer la chefferie qui s’est fait consulter elle-même parce qu’elle a cru en nous. Merci pour ce qu’elle a fait. Nous ne cesserons jamais de les approcher pour prendre des conseils. », a dit le président du FSA.

Gnamaka Dogbo Eric a été marqué par un fait. Il déclare avoir assisté à une scène émouvante. « Ce qui m’a véritablement touché, c’est qu’il y a une dame venue spécialement d’Agboville. Elle a pleuré devant tout le monde à Anoumabo. Elle a fait savoir que c’est du jamais vu. », a rapporté le candidat déclaré aux municipales du 13 octobre 2018, à Marcory. Puis d’ajouter qu’il est là pour servir les populations : « Nous sommes là pour la population, nous sommes là pour le peuple. Les gens peuvent venir de partout. Nous sommes là pour servir et non se servir. »

Ce fut l’occasion pour le président du FSA de saluer toute l’équipe qui l’accompagne et qui l’a aidé à trouver la somme de 75 millions de francs cfa pour subventionner l’opération. Il en a profité pour rassurer les uns et les autres. « Si nous mettons cette somme et on dit que Gnamaka et Awassa sont en train de faire un travail pour avoir 50 millions, je dis non ! Nous ne pouvons pas vendre notre âme pour de l’argent, nous sommes des hommes de parole. »

Profitant de son passage à Anoumabo, il a fait un bilan partiel de cette opération qui devrait logiquement se déporter ce vendredi 27 juillet 2018, au Champroux et prendre fin, le lendemain samedi dans le village d’Abia Abetty. « On a dit de détecter les problèmes graves des yeux. Et toutes ces personnes seront opérées gratuitement. Et ce sont ces personnes que nous recherchons. Sinon, ce ne sont pas les gens qui vont porter les lunettes. Celles-ci se payent partout. Nous cherchons les cas graves, les plus extrêmes. Jusqu’à présent, nous en avons détecté une trentaine. Cette opération est gratuite. Les médecins enregistrent 300 à 400 personnes par jour. L’opération finit le samedi dans le village d’Abia Abetty. »

Vu la forte demande, le président du FSA et son équipe sont en train de voir s’il faut poursuivre l’opération. « Le samedi, j’aurai une information pour toute la population de Marcory. S’il nous faut payer encore 75 millions pour que cette opération se fasse à nouveau, elle se fera sous une autre forme. Nous allons nous déplacer maintenant pour aller vers les populations. Pour nous, c’est cela se mettre au service de la population. »

Esther Lignon

Sauf autorisation de la rédaction ou partenariat pré-établi, la reprise des articles de linfodrome.com, même partielle, est strictement interdite. Tout contrevenant s’expose à des poursuites.

 

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment