10212017Headline:

Attention aux papas et mamans : Cette femme a perdu son bébé à cause d’un remède communément utilisé dans tous les foyers !

Beaucoup d’entre nous avaient utilisé le Vick VapoRub. Ce produit semble comme un onguent inoffensif, efficace pour la fièvre, la congestion nasale, et de nombreuses autres affections.

Mais l’histoire, qu’on va vous présenter dans cet article, va certainement pousser les gens à remettre en question son utilisation, en particulier les mamans et les papas avec leurs petits enfants. En fait, le Vick VapoRub pourrait avoir des conséquences fatales pour eux. Une mère mexicaine raconte sa tragédie pour avertir les autres parents. Elle ne veut plus que quelqu’un d’autre passe par ce qu’elle a vécu : la perte de son bébé de 2 ans.

 

Quand elle est revenue du travail, elle est allée vers la chambre de son bébé. En voulant l’embrasser, elle sentait qu’il avait de la fièvre. Elle imaginait qu’il s’agit juste d’un rhume. Ainsi, elle a pensé à un remède simple pour le soulager. Elle se frotta le Vick VapoRub sur sa poitrine, son dos et sous son nez pour l’aider à respirer.

En pensant qu’elle résolu le problème, elle s’est endormi à côté de son bébé. Quelques heures plus tard, quand elle se réveilla, elle a remarqué que son fils ne respirait pas. Elle l’emporta à l’hôpital pour le sauver. Mais, malheureusement, son intervention était inutile car le bébé était mort depuis des heures. Le rapport médical a déclaré que l’enfant est mort à cause d’une inflammation dans la voie respiratoire induite par le camphre contenue dans le célèbre onguent.

La femme était dans le choc, elle n’a jamais imaginé que ce remède prendrait son bébé. Elle voulait seulement l’aider à respirer, mais la pommade a fait exactement le contraire

Ce remède est efficace pour les adultes. Cependant, pour les bébés âgés de moins de deux ans, il augmente le mucus de 60%. Ce mucus s’accumule sur la trachée et bloque la respiration. L’étiquette met en garde que la pommade est contre-indiqué pour les enfants âgés de moins de 3 ans. Malheureusement, dans le cas de la mère mexicaine, l’avertissement est passé inaperçu.

Par ailleurs, l’utilisation d’un certains nombre de remèdes maison pour plusieurs affections est quelque chose de commun dans les foyers à travers le monde, mais nous espérons que cette histoire attire l’attention sur ce fait : Quand il s’agit des enfants, il faut toujours lire les étiquettes et de demander l’avis d’experts avant d’utiliser un remède à la maison. Nous ne devons pas laisser une simple erreur prendre nos proches.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment