09242017Headline:

Attention/Voici comment reconnaitre un poulet cancérigène !

Avoir une alimentation saine ne consiste pas qu’à éliminer les produits industriels ou transformés de son régime. Certains aliments, bien que jugés sains et bénéfiques pour la santé, peuvent en réalité être responsables de plusieurs problèmes de santé et peuvent même être cancérigènes. Le poulet, notamment est un aliment qui est au cœur de la polémique, en raison des méthodes d’élevage douteuses qu’adoptent certains éleveurs. Éclairages.

Les produits animaliers, font partie intégrante de notre régime alimentaire, à moins qu’on ne suive un régime végétarien. Ils représentent une excellente source de protéines complètes et de haute valeur biologique, et comblent aussi les besoins quotidiens du corps en d’autres nutriments. Le poulet, en particulier, est riche en vitamines, en phosphore, en sélénium, en fer, en potassium et en cuivre. Il représente un très bon choix de protéines maigres, qui sont bénéfiques pour la santé.
D’ailleurs, selon une étude menée par des chercheurs de l’Université de Harvard et publiée dans le Journal de l’Association médicale Américaine de médecine Interne, la consommation de protéines maigres comme le poisson et le poulet réduirait les risques de décès, comparé aux protéines grasses comme la viande rouge, notamment.

Toutefois, pour bénéficier des bienfaits de la chair de poulet, il est important que celui-ci soit d’abord sain. Certaines méthodes d’élevage peuvent altérer la qualité du poulet et peuvent même le rendre dangereux pour la santé.

Le poulet industriel :

Le poulet industriel, notamment, est réputé pour avoir des valeurs nutritionnelles pauvres et contient des taux déséquilibrés d’acides gras, ce qui peut augmenter les risques de maladies cardiaques. Rappelons que ce type de poulet est élevé dans des espaces fermés, parfois dans des cages, où un nombre important de poulets sont entassés, chose qui les rend plus susceptibles aux infections et favorise la prolifération et propagation des bactéries.

Pour remédier à cela, les éleveurs, n’hésitent pas à leur administrer des antibiotiques, qui  ne sont pas sans effet sur la santé. Le poulet industriel est aussi supplémenté en hormones pour augmenter la productivité et sa nourriture est riche en graisses, et parfois même en produits génétiquement modifiés.

Aux États-Unis, les éleveurs poussent le bouchon un peu trop loin et n’hésitent pas opter pour des substances toxiques. L’arsenic, notamment est un composé, très prisé pour accélérer la croissance du poulet et pour lutter contre certaines bactéries qui peuvent les affecter. Seulement, cette substance qui est naturellement présente dans le sol et dans l’eau peut avoir de graves conséquences sur la santé.  Une exposition importante à l’arsenic peut causer des lésions cutanées et a été associée à des risques élevés de maladies cardiovasculaires et de diabète.

Pire, l’arsenic a été classé comme cancérogène pour l’homme par le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC).

Le poulet fermier : un choix sain

Pour éviter l’ingestion de substances toxiques et potentiellement cancérigènes, faites le bon choix en optant pour le poulet fermier.

Ce type de poulet est beaucoup plus sain que son homologue industriel. En effet, le poulet fermier est élevé en plein air et dispose d’assez d’espace pour bouger librement. Il a accès à un parcours herbeux durant la journée. Il est aussi nourrit avec des produits naturels et son rythme de croissance est respecté et est beaucoup moins élevé que le poulet industriel.

Ainsi, le poulet fermier n’est pas dopé d’hormones pour augmenter sa croissance et ne reçoit pas d’antibiotiques, pouvant avoir des effets sur la santé. Il est aussi important de noter que la qualité de la chair du poulet fermier est meilleure que celle du poulet industriel. Elle plus riche en fer, en vitamines du groupe B ainsi qu’en acides gras.

Il est donc important de faire attention au type de poulet consommé, pour préserver sa santé. Optez pour le poulet fermier, pour son goût plus savoureux, ses valeurs nutritionnelles plus élevées et son caractère non-toxique. La prochaine fois que vous faites vos courses, cherchez le label « plein air », pour vous assurer que votre poulet est bio.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment