09202018Headline:

C’est une rencontre houleuse qui s’est tenue, entre assureurs et ministère de la Santé.

C’est une rencontre houleuse qui s’est tenue, le jeudi 9 août 2018, entre le ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique et les assureurs de Côte d’Ivoire au cabinet dudit ministère au Plateau. Cette rencontre a permis de désamorcer la bombe sur le nouveau tarif du tiers payants pour les patients des structures de couverture maladie et des mutuelles sociales mis en vigueur depuis juillet 2018.

Pendant plus de quatre heures d’horloge, soit de 10h à 14h 30 mn, les assureurs se sont entretenus au cabinet du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique. Une rencontre houleuse mais qui a fini par porter de bons fruits. Car un consensus a finalement été trouvé.

Le ministre de la Santé, le docteur Aka Aouélé, par son engagement et savoir-faire est arrivé à trouver un terrain d’entente avec les assureurs de Côte d’Ivoire. Un accord vient d’être signé entre les assurances et leur ministère de tutelle. A partir du jeudi 9 Août 2018, les patients en Côte d’Ivoire pourront se traiter à l’ancien prix. A cet effet, une déclaration conjointe vient d’être faite. Dans cette déclaration, les assureurs ont levé leur mot de suspension. Les assureurs tout comme les médecins reviennent à l’ancien tarif concernant les soins des patients des structures de couverture maladie et des mutuelles sociales. Ainsi, la population ivoirienne n’a plus de soucis à se faire quant aux soins admis dans les cliniques.

Par ailleurs, un comité sera mis en place pour analyser les différentes questions, « les discussions seront menées afin de définir un cadre favorable à tous», nous informe une source sur place. Pour rappel, les syndicats des assureurs avaient invité à exiger de tous les adhérents le règlement cash et intégrale des frais médicaux.

Mélèdje Tresore

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment