10212021Headline:

CHU de Cocody : un cas de fièvre Ebola détecté à Abidjan

Un cas de fièvre Ebola a été détecté à Abidjan après l’examen d’un échantillon prélevé le 13 août 2021 aux urgences médicales du CHU de Cocody, sur une jeune fille âgée de 18 ans, de nationalité Guinéenne.

Les autorités sanitaires du Ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle ont été informées le 14 Août 2021, par l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire.

Selon un communiqué, cette jeune fille a quitté Labé en Guinée à destination d’Abidjan par voie routière et elle est arrivée en Côte d’Ivoire le 11 août et a été diagnostiqué et prise en charge immédiatement par nos services sanitaires, le 12 Août 2021 à 20 heures.

«Il s’agit d’un cas isolé et importé. La patiente est actuellement en isolement et prise en charge au centre de traitement des Maladies Hautement Épidémiques du CHU de Treichville », précise le communiqué.

La Côte d’Ivoire dispose des vaccins contre Ebola. Le Gouvernement annonce qu’il procédera à la vaccination des groupes cibles (personnel de santé de première ligne, contacts immédiats de la patiente, les forces de sécurité aux points d’entrée).

Côte d'Ivoire : Les autorités annoncent la détection d'un cas de fièvre  Ebola et rassurent les populations que le pays dispose de vaccins contre  cette maladie

«A la réception des résultats des analyses ce jour à 7 heures, une réunion d’urgence du comité de veille sanitaire s’est tenue ce jour, à 10 heures, sous la présidence de M. le Ministre en charge de la Santé et de l’Hygiène Publique. Ce même jour, à 18 heures, vient de se tenir, sous la présidence de Monsieur le Premier Ministre, une réunion interministérielle d’urgence à la Primature », mentionne le document.

Au terme de cette séance de travail, plusieurs mesures ont été arrêtées. Il s’agit entre autres de la réactivation de la surveillance communautaire de la riposte à Ebola, de l’organisation du suivi de tous les contacts identifiés, de la sensibilisation, prévention, diagnostic et prise en charge des cas confirmés, de la vaccination immédiate des groupes cibles, du respect des directives pour le diagnostic et la prise en charge des fièvres hémorragiques, de la poursuite du strict respect des mesures barrières édictées contre le COVID-19 qui restent valables pour la Maladie à virus Ebola, de la collaboration transfrontalière intense avec la Guinée. Enfin de la mise en œuvre des procédures standards du Règlement Sanitaires Internationale (RSI).

Le Gouvernement remercie les partenaires techniques et financiers qui se sont rapidement manifestés pour exprimer leur soutien dans la riposte sanitaire et rassure la population et les invite à la sérénité. Toutes les dispositions sont prises pour faire face à la situation.

Koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles