05292017Headline:

Cinq choses simples pour faciliter la digestion

L’adulte moyen laisse échapper de 14 à 23 gaz intestinaux par jour. Si vous mâchez de la gomme, mangez ou buvez rapidement, ou encore fumez, vous pourriez avoir encore plus de flatulence et vous retrouver dans des situations gênantes plus souvent qu’à votre tour. Voici comment venir à bout de vos gaz.

Modifiez votre alimentation

Si vous avez l’habitude de boire des boissons gazeuses d’un trait ou de prendre chaque jour des collations riches en gras, vous devriez peut-être songer à modifier votre alimentation.

– Le lait et les produits laitiers tels que le fromage et la crème glacée contiennent du lactose, un glucide répandu que bon nombre de personnes ont du mal à digérer.

– Les oignons, les artichauts, les poires et certaines boissons gazeuses contiennent du fructose, un autre glucide qui peut rendre la digestion laborieuse.

– Les fibres alimentaires présentes dans les haricots et le son de blé ont également tendance à produire des gaz intestinaux.

Par conséquent, surveillez votre alimentation et vos portions

Modifiez votre façon de manger

L’excès de gaz et les ballonnements s’expliquent tout autant par les aliments que vous consommez que par la façon dont vous les mangez. Si vous souhaitez éviter les brûlures d’estomac ou le reflux gastrique :

– Mangez et buvez lentement;

– Évitez les repas copieux;

– Évitez de manger dans les 3 heures précédant le coucher.

Surveillez vos portions

L’obésité, qui se définit par un indice de masse corporelle (IMC) de 30 ou plus, augmente les risques d’apparition de toute une gamme de troubles digestifs allant du reflux gastrique jusqu’au cancer du côlon, en passant par le syndrome du côlon irritable.

Alors, surveillez votre alimentation  et faites de l’exercice chaque jour  vous verrez, c’est plus facile que vous ne le croyez! Rappelez-vous toutefois qu’une perte de poids exagérée ou inexpliquée peut également être le signe de troubles digestifs tels que la maladie cœliaque, le syndrome du côlon irritable ou le cancer. Si vous avez perdu plus de 5 à 10 % de votre poids corporel habituel sans raison apparente, consultez un professionnel de la santé.

Consultez un pharmacien

S’il n’existe pas de pilule miracle contre les troubles digestifs, on trouve cependant des produits à base d’antiacide et de siméthicone, par exemple, propres à favoriser l’évacuation des gaz contenus dans l’estomac. La lactase et l’alpha-galactosidase, deux enzymes digestives, peuvent également soulager les ballonnements causés par les produits laitiers et les haricots, respectivement.

Faites un bilan de santé

Il peut être carrément dangereux de ne pas être à l’écoute de son corps. Aussi, soyez à l’affût. Prenez rendez-vous dès que possible avec un professionnel de la santé si vous présentez l’un ou l’autre des symptômes suivants, signes possibles d’un trouble digestif grave (quoique potentiellement traitable) :

– Difficulté à avaler ou douleur à la poitrine;

– Brûlures d’estomac (reflux) tenaces;

– Hoquet persistant;

– Perte de poids inexpliquée;

– Présence de sang dans les selles;

– Douleur abdominale incessante qui vous réveille la nuit; ou

– Diarrhée sanglante.

Dr Marie-H. ATTOBLA, 

Médecin, spécialiste en Nutrition Clinique, 

Coach santé, Conférencière

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment