04042020Headline:

Coronavirus: la Russie ferme ses frontières à la Chine

Environs 2.000 morts, c’est le nouveau bilan de l’épidémie annoncé par les autorités chinoises ce mercredi 19 février. Inquiète de la situation, la Russie décide de fermer ses frontières avec la Chine à compter de ce jeudi 20 février. Pour l’heure, l’Afrique qui a enregistré son premier cas en Egypte, demeure le continent ouvert sans mesures de fermeture de frontière pour le moment.

Le Coronavirus continue de sévir en Chine. Le nombre de contamination et de décès s’accroît de jour en jour. Avec environ 2.000 morts sur le territoire chinois et plus de 74.000 contaminations, la Chine reste le pays le plus touché par l’épidémie depuis son apparition dans ledit pays en décembre dernier. Ailleurs dans le monde l’on dénombre 900 cas dans 30 pays dont 5 cas de décès.

Avec sa rapidité de propagation impressionnante, de nombreux pays à travers le monde s’inquiètent et prennent des mesures de préventions. C’est le cas de la Russie dont les autorités ont décidé ce mercredi de fermer leurs frontières avec la Chine à compter de ce jeudi 20 février.

 “L’entrée des ressortissants chinois via les frontières russes est suspendue à partir du 20 février pour les voyages de travail, les voyages privés, les études et le tourisme”, a déclaré Tatiana Golikova, la vice-Première ministre chargée de la Santé, citée par les agences de presse russes.

Les autorités russes ont pris des mesures très strictes pour empêcher la propagation du Covid-19. Moscou a notamment ordonné la fermeture des quelques 4.250 km de frontière entre la Russie et la Chine, la coupure des liaisons ferroviaires et la restriction du nombre des vols vers des villes chinoises.

L’Afrique, épargnée jusque là par l’épidémie, a eu son premier cas  confirmé par les autorités égyptiennes le vendredi 14 février dernier. Plusieurs pays africains, forts de leur expérience dans la gestion de l’épidémie Ebola, ont pris des mesures pour éviter la propagation de la maladie. Mais pour le moment aucun n’a envisagé une mesure de fermeture de frontière.

Le risque reste réel sur le continent africain dont le système de santé fait face à des dysfonctionnements.

7info.ci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles