02082023Headline:

COTE D’ IVOIRE: Docteur Diamana donne le secret d’ une bonne santé

L’année 2022 a été particulièrement chargée pour le bio-médecin chercheur ivoirien, Dr Diamana de Jésus. Nommé en qualité d’Ambassadeur ATB (AFRICAN TOURISM BOARD OU CONSEIL AFRICAIN DU TOURISME) pour le compte de l’Afrique de l’Ouest pour la promotion du tourisme africain, l’inventeur du sirop BJ 12, solution contre la Covid-19, a également été fait docteur honoris causa par l’université internationale américaine Cyprées Institut of Texas.

En cette fin d’année 2022, le bio-médecin chercheur donne des conseils utiles pour préserver sa santé. Il ne manque pas de formuler ses vœux de nouvel an pour la Côte d’Ivoire. Je suis un chercheur qui trouve et mes résultats l’attestent. Du diabète, à l’hypertension en passant par la prostate, le covid, la stérilité pour ne citer que ceux-là.

Je ne suis pas dans le subjectif. Je ne suis pas en train de prêcher pour que des gens croient en moi. Je suis dans le domaine de la science où la seule mesure, ce sont les résultats concrets. La médecine réside sur la guérison du sujet malade. Je suis dans la science. Mes résultats sont là et parlent en ma faveur. Quand le Covid est arrivé, j’ai mis en place un protocole de guérison et de prévention, le BJ 12, qui a fait ses preuves. J’adresse des courriers au ministère de la Santé pour faire savoir que j’ai trouvé la solution au Covid-19, mais sans suite. Aujourd’hui, je ne suis plus au stade de la spéculation. Ce que j’attends, ce sont les moyens pour continuer mes recherches et mettre les résultats à la disposition de l’humanité. Ce que je regrette, c’est le complexe d’infériorité de l’homme noir. Le combat à mener, c’est contre la psychologie des Noirs, ce complexe raciale qui fait qu’on considère plus les dires d’un Blanc que ceux d’un Noir. Dois-je dire que j’ai eu le malheur de naître en Afrique ? Il y a une organisation mafieuse et démoniaque qui existe autour de la médecine. Les propriétaires des industries pharmaceutiques préfèrent pérenniser les traitements à vie au détriment du bien-être de la race humaine. L’Afrique a les moyens pour soigner ses enfants, ce qui manque, c’est la volonté politique.

La santé de l’homme se trouve dans son assiette. Vous voyez, les maladies du métabolisme, telles que le diabète et l’hypertension, viennent de la mauvaise alimentation. S’il faut prendre son argent, le fruit de son travail, pour aller payer la maladie, je suis désolé. Je dis aux Ivoiriens et aux Africains, pendant et après cette fête là, il ne faut pas abuser du gras. Et l’alcool, ça détruit l’organisme. Il faut savoir manger. Évitez de boire en mangeant. Évitez de manger après 21 heures. Évitez l’abus de l’alcool. Évitez de vous coucher après avoir mangé pour faciliter une meilleure circulation du sang dans l’organisme. Marchez 10 à 15 minutes. Évitez de boire de l’eau glacée à table. La fête n’est que passagère. Il faut adopter une hygiène de repas convenable. Et je pense que nous irons mieux pour que la Côte d’Ivoire aille mieux aussi.

Mon voeu, c’est que le premier citoyen de ce pays, le président de la République, Alassane Ouattara, soit en bonne santé. Que tous les membres du gouvernement, soient en bonne santé et qu’ils soient bien inspirés par Dieu. Que la population sorte des carcans tribalistes et que le patriotisme soit vrai. Voyons l’intérêt de la nation. Sachons préserver la nation et que les luttes pour le pouvoir, soient saines afin qu’il n’y ait pas d’entraves à l’avancée de cette nation. La paix est primordiale pour notre nation.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles