11252020Headline:

Côte d’Ivoire/ SOS-Sam l’Africain se meurt en prison à la MACA ( voir le certificat medical)

Condamné à six mois de prison ferme vendredi 31 mars à Abidjan pour injure et diffamation, l’opposant Mohamed Sam Jichi, dit “Sam l’Africain” se meurt dans sa cellule au grand pénitencier d’Abidjan.

Selon son certificat médical rendu public sur les réseaux sociaux par l’activiste Steve Beko, Mohamed Sam Jichi, dit Sam l’Africain est dans un état de santé ‘‘très précaire’’ comme l’indique docteur A.B médecin généraliste au centre médical de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA). Hernie discale suivie d’une sciatique droite, obésité, hypertension artérielle, gastrite, anxiété…sont autant de maux qui rongent le président de la Nouvelle Alliance de la Côte d’Ivoire pour la Patrie (NACIP) hospitalisé le 28 septembre dernier. C’est un Sam l’Africain alité et placé sous un sérum qu’il est donné de constater sur les images. Des faits corroborés par son service de communication joint par téléphone.

Pour rappel, Sam l’Africain, fervent soutien de Laurent Gbagbo, dont la côte de popularité a connu un bon qualitatif après son témoignage en faveur de l’ex-président ivoirien à la Cour pénale internationale (CPI), a été condamné à six mois de prison ferme et 500.000 francs Cfa d’amende pour des faits requalifiés d’injure et de diffamation. Il lui est reproché d’avoir tenu des propos xénophobes lors d’un meeting tenu le 11 mars 2016 à Yopougon (Abidjan).

« J’ai dit que le président de la République venait du nord, que le Premier ministre venait du nord, que le président de l’Assemblée nationale venait du nord, et cetera. Je pense que j’ai le droit. Si ces propos ont été mal perçus, ce n’était pas mon intention, (…)  je m’en excuse. J’ai toujours prôné la réconciliation nationale », s’était-il défendu.

Aucun texte alternatif disponible.

Autre Presse

Comments

comments

What Next?

Related Articles