10202020Headline:

Covid-19 : des sanctions annoncées pour le non-respect des mesures barrières dans les lieux publics

Le gouvernement ivoirien a annoncé des sanctions pour le non-respect des mesures barrières dans les lieux publics.

Suite à la levée de l’isolement du Grand Abidjan le mercredi 15 juillet 2020, des contrôles seront effectués par les forces de défense et de sécurité dans les transports en commun et autres lieux recevant du public (réunions, rassemblements et manifestations) et des sanctions seront prises en cas de non-respect des mesures barrières et du port du masque.

Cette mise en garde a été faite par le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Vagondo Diomandé, le 20 juillet 2020 à Abidjan, au point de presse quotidien sur le Coronavirus dont le format devient désormais hebdomadaire à compter du 24 juillet.

« Ces sanctions seront de différents ordres. Elles seront fixées et portées à la connaissance du grand public, selon la catégorie des fautes qui seront commises. Ces sanctions porteront, dans un premier temps, sur des amendes », a prévenu Vagondo Diomandé.

Au cours de son intervention, le ministre a fait le point-bilan sécuritaire dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

A l’en croire, le ministère de la Sécurité et de la Protection civile a engagé au total 18 842 agents pour faire respecter les mesures de restriction de déplacement, d’application du couvre-feu, de fermeture des frontières, de nouvelles dispositions en vigueur dans les transports en commun et des mesures barrières. Et aussi pour sécuriser les sites de mise en quarantaine, de dépistage et de prise en charge des malades de COVID-19.

Dans le cadre du respect du couvre-feu, le ministre a indiqué que 1 265 personnes ont été interpellées tant à Abidjan qu’à l’intérieur du pays, 1 297 personnes assistées, 388 engins saisis et mis en fourrière et 175 corps enlevés pour décès naturel.

Au niveau des frontières, le bilan donne 326 véhicules non autorisés refoulés, 3 110 personnes refoulées pour avoir contourné le dispositif de contrôle de surveillance ou pour s’être présentées sans les documents les autorisant à entrer en Côte d’Ivoire, 209 personnes interpellées et 539 engins saisis. Cependant, 6 068 couloirs humanitaires ont été créés.

Enfin, a révélé le ministre, au titre des dérogations appelées ‘’Laissez-passer », sur 15 563 demandes reçues, 6 405 ont été accordées.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles