09192020Headline:

COVID-19 : Vladimir Poutine, sauveur du monde ?

C’est le président Vladimir Poutine, lui-même qui en a fait l’annonce ce matin, lors d’une vidéo-conférence avec des membres du gouvernement : La Russie a développé le « premier » vaccin contre le coronavirus, rapporte le confère Agence Ecofin.

« Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré (…) je sais qu’il est assez efficace, qu’il donne une immunité durable ». s’est félicité le locataire du Kremlin. Baptisée “Spoutnik V”, en hommage au satellite soviétique, la formule aurait déjà été précommandée à un milliard de doses, par une vingtaine de pays dans le monde, toujours selon Poutine.

Notons que la nouvelle n’a pas manqué de susciter la prudence chez les médias occidentaux, plutôt circonspects vis-à-vis de la déclaration de Moscou. Quoi qu’il en soit, si la formule s’avère efficace, la Russie de Poutine serait un des “gagnants” de la véritable course de vitesse dans laquelle se sont lancées les grandes puissances depuis plusieurs mois, pour déterminer qui serait le premier à obtenir le précieux vaccin.

Dans ce contexte, Moscou avait notamment été accusée par plusieurs médias, notamment le New York Times, d’avoir tenté de dérober les recherches de plusieurs organismes occidentaux.

Du reste, ce vaccin serait déjà bien utile au pays à cet immense territoire entre l’Europe et l’Asie, actuellement aux prises avec la pandémie. C’est en effet le quatrième pays le plus touché dans le monde par la Covid-19, avec près de 900 000 cas officiellement recensés, pour plus de 15 000 décès. On décompte actuellement en moyenne plus de 5000 nouveaux cas chaque jour, bien que ce chiffre soit en déclin continu depuis le milieu de mai 2020 (où il avait alors culminé à plus de 11500 nouveaux cas pour une seule journée).

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles