10242018Headline:

Dans le cadre de la 26 ème édition de la semaine mondiale de l’allaitement maternel, le Programme national de nutrition (Pnn) a organisé un briefing avec la presse.

Dans le cadre de la 26 ème édition de la semaine mondiale de l’allaitement maternel, le Programme national de nutrition (Pnn) a organisé un briefing avec la presse, le mardi 14 Août 2018, au siège de l’Unicef, à Abidjan.

Cet atelier a porté sur les bienfaits de l’allaitement maternel, de la supplémentation en vitamine A et du déparasitage des enfants. A cette occasion, l’allaitement maternel a été présenté comme la base de la vie.

Les journalistes ivoiriens ont été instruits quant aux avantages de l’allaitement mais aussi à la supplémentation en vitamine et au déparasitage en routine des enfants. Les spécialistes de la question ont en effet démontré la grande importance de l’allaitement maternel qu’ils ont présenté comme la base de la vie. Car un enfant nourrit au lait maternel est, à les en croire, moins exposé aux infections et l’allergie que celui nourri au lait artificiel. Ce qui l’aide à l’intolérance intestinal en réduisant la sévérité de certaines infections telles que : la diarrhée, la rougeole. A les entendre, le lait maternel contient assez d’anticorps pour la protection de l’enfant et contribue ainsi à la réduction de la morbidité et de la mortalité infantile.

Le docteur Kouamé Oka, directeur du Programme national de nutrition, a, au nom du ministère de la Santé et de l’hygiène publique, expliqué que l’allaitement maternel exclusif demeure la meilleure opportunité pour la santé et le développement optimal de l’enfant. Les formateurs Dr Akoa et Dr Danielle Biémi, du Pnn ont tout de même indiqué qu’à partir du sixième mois, l’on peut ajouter des compléments en plus du lait maternel. L’allaitement au lait maternel pourra lui se poursuivre jusqu’à l’âge de deux ans voire plus, ont-ils rappelé.

Présentant les statistiques en Côte d’Ivoire, le directeur du programme a indiqué que le taux d’allaitement est estimé à 23.6% en 2016 contrairement aux années antérieures qui affichaient un taux de 12.0%. Un résultat qui reste en deçà de l’objectif du plan national multisectoriel de nutrition qui vise l’atteinte d’au moins 50% d’ici 2020.

En ce qui concerne la supplémentation en vitamine A et du déparasitage ces médecins conseillent aux parents d’envoyer leurs enfants dans les centres de santé et surtout veiller à ne pas manquer les campagnes de routine instaurée par l’Etat Ivoirien. Des campagnes dédiées aux enfants de 6 à 59 mois pour la vitamine A et de 12 à 59 mois pour le dépistage.

Le responsable du Pnn a saisi l’occasion pour annoncer que la célébration officielle de la 26ème édition de la semaine mondiale de l’allaitement maternel couplée au démarrage en routine de la supplémentation en vitamine se tiendra le jeudi 16 Août à Grand-Bassam. Avec pour thème « l’allaitement maternel : la base de la vie ».

Mélèdje Tresore

imatin.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment