08202018Headline:

Des révélations graves/Ne mettez plus de glaçon dans les boissons de KFC, Mcdonald’s et Burger King

Si on vous disait que des matières fécales se trouvent dans les glaçons de votre fast-food préféré, quelle serait votre réaction ? Vous serez certainement dégoûté. The Daily Mail a publié un rapport du groupe de BBC Watchdog sur la présence de matières fécales dans les machines à glace dans certains restaurants fast-food.
Des matières fécales dans votre menu ?
Plus de la moitié des échantillons qui ont été prélevés dans les principales chaînes de restauration rapide, à savoir KFC, Burger King et McDonald’s, ont été identifiés comme contaminés, car des bactéries coliformes ont été trouvées en croissance à l’intérieur.
Les échantillons de glaçons ont été pris de 10 restaurants choisis au hasard de chacune des chaînes, soit 30 points de vente au total.

Le test a été effectué pour trouver les bactéries coliformes, celles-ci sont des indicateurs de contamination fécale, qui définissent les normes de l’eau potable au Royaume-Uni, et qui ne devraient pas être présentes dans l’eau utilisée pour la consommation humaine.
La contamination s’est produite parce que la glace ou les machines à glaçons ont été touchées par du personnel qui ne s’est pas bien lavé les mains après être allé aux toilettes.

Des chiffres inquiétants
Les coliformes ont été trouvés dans 7 des 10 échantillons prélevés chez KFC, 6 chez Burger King et 3 chez McDonald’s. Pire encore, 4 des échantillons prélevés chez Burger King et 5 chez KFC ont été décrits comme ayant des niveaux «graves» de contamination.

Les chiffres proviennent d’une étude effectuée par le programme BBC Watchdog suite à des révélations antérieures sur la contamination similaire de la glace servie par des chaînes de cafétérias. La présence de la bactérie est la preuve que la matière fécale était autrefois présente dans la machine.

Bien sûr, KFC a répondu au rapport en disant qu’ils avaient des procédures strictes pour nettoyer la machine à glaçons, mais il semblerait que ces procédures n’étaient pas suivies. McDonald a publié une déclaration similaire et a ajouté qu’ils reviendraient sur leurs directives de sécurité alimentaire.
Tony Lewis, chef des politiques et de l’éducation au Chartered Institute of Environmental Health, a qualifié les résultats d’«extrêmement préoccupants». Il a déclaré que lorsque nous trouvons ce genre de chiffres, il faut contrôler les gens qui fabriquent la glace, qui manipulent la glace, et qui la mettent ensuite dans les boissons des clients.

Et puis, il faut également contrôler le problème de l’hygiène dans les machines elles-mêmes : sont-elles gardées propres ?
McDonald et KFC prétendent que leurs restaurants obtiennent des scores élevés pendant les évaluations d’hygiène indépendantes. En 2010, en Virginie, 90% des fontaines de glace contenaient des bactéries coliformes et même les distributeurs de soda étaient en dessous des normes américaines. D’ailleurs ce n’est pas tout ce qu’on peut trouver dans les produits vendus par ces restaurants.

Les trouvailles ne manquent pas
En 2005, Lauren Coleman a commandé des frites chez Illini Union McDonald’s et a trouvé un pansement usagé dans ses frites, elle déclaré : « Le McDonald’s dans le campus n’est pas très propre, mais c’est le seul sur le campus, il y a un grand risque quand vous faites une commande là-bas. »
La Suède a eu sa part des malheurs de McDonald’s quand dans une petite ville à l’extérieur de Göteborg, un homme du nom de Yusuf Bercil a acheté un hamburger au McDonald’s local. Après avoir pris une bouchée, il y trouve un clou. Le clou faisait 1,5 cm de long et il s’est coincé entre la gencive et les dents de l’homme. Il a raconté son expérience particulièrement désagréable aux journaux locaux en disant : « J’ai réussi à le sortir de ma bouche mais ensuite j’ai vomi. Et si un de mes enfants avait eu ce hamburger à ma place ? »

La Suisse pourrait être le pays des pires portions de frites enregistrées dans l’histoire de McDonald’s. En 2009, une fillette de sept ans a découvert un préservatif dans ses frites. La mère a appelé la police qui a lancé une enquête afin de déterminer si le préservatif était utilisé ou non et comment il a atterri dans les frites. McDonald’s a refusé de commenter l’affaire.

En 2006, après avoir commandé une salade pour la ramener à la maison une nuit, Todd Haley a trouvé un rat mort faisant 15 cm de longueur dans sa salade. Haley, après s’être remis du choc, a initié une poursuite contre McDonald’s pour 1,7 million de dollars de dommages et intérêts.

Tout cela ne donne pas très envie de manger dans ce type de restaurants fast-food. Comme constaté, le laxisme ne manque pas dans ces restaurants ce qui peut mettre en danger la santé des consommateurs, en plus du fait que la nourriture proposée est très calorique et contient beaucoup d’additifs industriels nuisibles à la santé humaine.

Par : Jad Therapeute

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment