08182017Headline:

France :Un homme vole le placenta de son épouse apres l’accouchement et le mange!

placenta

Un homme a volé le placenta de son épouse jeudi en début de soirée à la maternité de l’hôpital sud de Rennes, rapporte Ouest-France. Le couple avait auparavant insisté pour obtenir cet organe.

L’acte, bien préparé, a totalement surpris le personnel de la maternité de l’hôpital sud de Rennes. Un homme a volé le placenta de son épouse jeudi en début de soirée, rapporte Ouest-France vendredi. La femme, qui a tenté de s’enfuir avec lui, avait accouché la veille par césarienne.
Jeudi, la maman avait demandé aux sages femmes si elle pouvait récupérer son placenta. La réponse est alors négative : la législation française ne permet pas aux mères de récupérer ce tissu biologique qui connecte physiquement et biologiquement l’embryon en développement à la paroi utérine de la mère lors de la grossesse.

Un complice à l’extérieur de la maternité

Malgré le refus, la femme insiste cependant pour voir son placenta. Cette fois, les sages-femmes de Rennes acceptent de lui montrer “à des fins pédagogiques”. Le compagnon de la maman est aussi présent. C’est au moment de la présentation que l’homme s’empare de la boîte contenant le placenta et tente de fuir avec son épouse. Fatiguée par l’accouchement intervenu quelques heures plus tôt, cette dernière est contrainte d’abandonner rapidement la course et regagne sa chambre.

Quant au mari, il est interpellé à la sortie de l’établissement par une patrouille de police alertée par la sécurité. Problème : l’époux n’a plus le fameux placenta. Il l’a vraisemblablement passé à un complice qui l’attendait dehors. Un acte qui ne devrait toutefois avoir aucune conséquence judiciaire, le CHU ayant décidé de ne pas porter plainte après ce vol pour le moins original.

Manger son placenta, c’est tendance
Si les motivations de ce vol de placenta sont inconnues, Ouest-France rappelle qu’une nouvelle tendance est apparue récemment, notamment aux Etats-Unis : manger son placenta. De nombreux people comme Kim Kardashian ont succombé à cette étrange tentation appelée placentophagie. Et pour cause : le placenta serait notamment une formidable source de vitamines et un anti-dépresseur naturel.

Attention, tout de même : les conditions d’hygiènes dans lesquelles l’opération se déroulent sont à prendre en compte et les risques infectieux ne sont pas à écarter.
Source : Metronews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment