12122018Headline:

Le ministre Séka Séka a annoncé qu’une solution portant sur l’arrosage permanent pour mettre un terme à l’émanation de nuage de poussière à la Riviera (rue Ministre).

Abidjan, 22 août (AIP)- Le ministre de l’Environnement et du Développement durable, Pr Joseph Séka Séka, a annoncé mercredi à son cabinet à Abidjan, qu’une solution portant sur l’arrosage permanent a été trouvée pour mettre un terme à l’émanation de nuage de poussière à la rue Ministre dans le quartier de la Riviera Palmeraie (Cocody).

« La solution immédiate que nous avons trouvée et pour laquelle nous avons signé un accord avec PFO, c’est d’arroser en permanence ce tronçon pour que la poussière ne se soulève plus. A partir de maintenant, l’arrosage se fera en permanence pour qu’il n’y ait plus de poussière et très bientôt quand le revêtement sera fait, ce désagrément sera un vieux souvenir », a-t-il déclaré à l’issue d’une séance de travail avec la structure en charge du bitumage de l’axe.

Pr Séka Séka a rappelé que depuis quelque temps avec les pluies diluviennes, des voies ont été dégradées à Abidjan, notamment à la rue Ministre où le Gouvernement a donné instruction pour qu’elle soit réhabilitée à l’instar d’autres voies.

« L’entreprise maitre d’œuvre, PFO, a commencé à travailler, à faire l’épandage de gravas concassés sur cette voie qui a une longueur de 2,5 km. En attendant que les canalisations en dessous soient achevées pour que le revêtement se fasse, les travaux ont été momentanément arrêtés et il se trouve que la poussière qui se dégage du gravas concassé devient très nuisante pour les populations riveraines », a expliqué le ministre Séka Séka.

Selon lui, les questions de protection de l’environnement sur l’étendue du territoire sont une priorité pour le Gouvernement qui s’attèle à les résoudre.

Levant également un coin de voile sur la plainte des riverains de la cité Ado N’Dotré, le ministre a expliqué que son département a été alerté par les populations mécontentes. « Nous avons dépêché nos équipes sur les lieux, notamment l’Agence nationale de l’environnement (ANDE) et le CIAPOL qui ont fait l’état des lieux. Les responsables seront rencontrés pour voir avec eux les dispositions environnementales arrêtés avant le début de leurs activités. Si elles ne sont pas suffisantes, des corrections seront apportées pour que tous ses désagréments s’arrêtent », a-t-il assuré.

« La décision arrêtée en ce moment, c’est d’arroser en permanence la rue pour ne pas que les riverains avalent les émanations de poussière. L’arrosage se fera tous les jours, il y aura un camion citerne pour arroser en permanence la rue toutefois qu’elle est sèche », a confirmé le directeur technique de PFO, Raymond Vigneron.

 

(AIP)

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment